Le Maroc maintient la fermeture des frontières aux dépens de son économie

Des pays européens, confrontés à des taux d’infection élevés, optent pour une sortie du confinement

Actuellement, de nombreux pays européens, toujours confrontés à des taux d’infection au Cobvid-19 élevés, ont décidé d’opter pour un confinement assoupli ou une sortie de confinement au mois de mai 2021. Ils se sont rendus à l’évidence que le confinement général ne réduit pas la circulation ou la propagation du virus initial ou de ses variants.

Trois pays de l’UE ont d’ores et déjà annoncé les dates de réouverture de leurs frontières: la Grèce (14 mai), Malte (1er juin) et le Danemark (pour les personnes vaccinées à partir du 26 juin). En outre, le Royaume-Uni rouvrira ses frontières le 17 mai (ou le 1er juillet). Quant à l’Islande, le pays a déjà rouvert ses frontières aux voyageurs vaccinés.

Ceci se passe au moment où le Maroc, qui connait une stabilisation du nombre des cas de contamination et une baisse des décès, maintient la fermeture de ses frontières, pénalisant ainsi l’économie nationale en général et le tourisme et tous les secteurs qui y sont liés en particulier.

La liste des destinations aériennes suspendues par les autorités marocaines s’est rallongée de 13 nouveaux pays. Encore une fois, dans le cadre des mesures préventives contre la propagation du nouveau coronavirus, le Royaume a décidé de suspendre à partir du 16 avril 2021 et jusqu’à nouvel ordre, les vols en provenance et à destination de l’Albanie, la Bulgarie, Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie et la Slovénie. Sont également concernés par ces mesures, les passagers de ces pays voyageant via un autre pays.

Pour les précédentes destinations classées en liste rouge (dont la France, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie), les autorités marocaines ont décidé de maintenir l’arrêt des vols jusqu’à nouvel ordre. En tout, 53 destinations sont concernées. En sus de la fermeture des frontières, la décision des restrictions de déplacement et du couvre-feu à 20 heures pendant le Ramadan continue de pénaliser des secteurs entiers tels la restauration. A quand une sortie progressive du confinement?.