Maroc-Espagne : Fin de la polémique sur les produits agricoles marocains


Les produits agricoles marocains finalement blanchis. Le Système d'alerte rapide pour les aliments et les aliments pour animaux (RASFF) a procédé ce vendredi 17 mai 2024 à l’annulation de la notification concernant les poivrons marocains exportés vers l'Espagne. 

Cette alerte émise le 17 mai 2024, et qui concerne une prétendue présence de résidus de pesticides Chlorpyrifos et Fenazaquin dans des poivrons made in Morocco, a été annulée après que les résultats des tests ont démontré aux parties concernées que leurs allégations étaient infondées.


En outre, le RASF avait avalisé mercredi 8 mai 2024 l'annulation d'une notification portant sur la présence présumée du virus de l'hépatite A dans des fraises marocaines importées du Maroc vers l’Espagne. Cette alerte concernait une exportation de fraises transitant vers l'Espagne en date du 18 avril 2024. Des analyses supplémentaires et des vérifications rigoureuses ont révélé que les échantillons analysés ne contenaient aucune trace du virus de l'hépatite A. 

Pour rappel, la première campagne d'acharnement menée contre les exportations agricoles marocaines a commencé début mars 2024, lorsqu'une association d'agriculteurs espagnoles avait alerté sur une cargaison de fraises en provenance du Royaume. Les contre-analyses effectuées dans le cadre d'une enquête initiée par l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont pu mettre fin à la polémique, preuves à l'appui.

Articles similaires