Maroc-Espagne : Signature d’un protocole de coopération relatif au projet d’appui à la consolidation des Centres techniques industriels


Une convention de coopération portant sur la mise en œuvre du projet «Appui à la consolidation des Centres techniques industriels (CTI) comme plateformes au service des entreprises industrielles pour accroître leur productivité, leur qualité, leur innovation et leur intégration au sein des filières» a été signée, jeudi 1erdécembre 2022 à Rabat, par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Díez-Hochleitner, le coordinateur général de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) au Maroc, Ignacio Martinez Boluda, et le directeur général de Maroc PME, Brahim Arjdal.

Inscrit dans le cadre de la coopération avec l’AECID, ce projet, qui bénéficie d’un soutien financier espagnol, vise à apporter aux CTI marocains l’assistance technique et l’expertise reconnues de l’Espagne.

«Ce projet de coopération s’aligne parfaitement sur nos ambitions de développement de nos CTI, de leurs prestations auprès des industriels, plus particulièrement dans les domaines de l’innovation et la R&D industrielles. Les CTI sont, aujourd’hui, appelés à accompagner davantage l’industrie de notre pays en vue d’y optimiser le développement technologique», a déclaré M. Mezzour. Et de qualifier les CTI de «véritables leviers de la compétitivité des entreprises industrielles, de la création de valeur et d’emploi qualifié et de l’amélioration du niveau technologique du pays. Ce sont des facteurs indispensables au renforcement de la souveraineté industrielle, alimentaire et sanitaire de notre pays».

« Ce programme doit en effet être un modèle d’une coopération hispano-marocaine moderne basé sur le partenariat dans des domaines fondamentaux comme l’innovation, la recherche et le développement et l’amélioration de la compétitivité des PME qui sont au coeur du développement économique et social pour la promotion de la création d’emploi » a souligné M. Díez-Hochleitner.

Conformément à cette convention de coopération, les deux parties se sont accordées à renforcer les relations institutionnelles entre l’Espagne et le Maroc par la voie de partenariats entre les Centres techniques marocains et leur réseau (RECTIM) et leurs homologues espagnols et à établir les mécanismes de transfert de technologie portant sur l’innovation, la certification et l’étiquetage (labellisation) des produits.

Cette coopération porte également sur l’amélioration de la capacité des laboratoires des CTI en les dotant notamment d’équipements complémentaires et spécifiques et en assurant un transfert de connaissances entre les centres espagnols et marocains. Ce projet permettra aussi aux CTI d’améliorer leur visibilité au niveau national, à travers leur réseau, et de faciliter le rapprochement des centres auprès des entreprises industrielles.

L’Espagne se félicite particulièrement de la signature de cette convention au moment où nous avons entamé une nouvelle étape de dynamisation des relations entre nos deux royaumes.

Articles similaires