Le Maroc à la traîne selon le Digital Quality Of Life Index 2021

QUALITÉ DU NUMÉRIQUE, BEAUCOUP RESTE À FAIRE

L’accessibilité de l’Internet au Maroc est 60% inférieure à la moyenne mondiale. Les Marocains doivent passer près de 11 minutes de travail pour s’offrir l’accès à un 1 Go d’Internet mobile.

Selon une étude menée par l’entreprise de cybersécurité «Surfshark» et couvrant 110 pays, le Maroc a perdu 14 places par rapport à l’année dernière dans le Digital Quality of Life Index 2021. Il occupe désormais le 84e rang mondial et le 6e en Afrique sur les 18 pays indexés. Les scores du Royaume le placent devant l’Algérie (86e) et derrière la Tunisie (80e).

Évaluation approfondie
Le Digital Quality of Life Index, qui en est à sa 3e édition, a porté sur une population totale de plus de 6,9 milliards de personnes. Elle s’est appuyée sur cinq piliers principaux et 14 sous-indicateurs pour une évaluation approfondie. Elle s’est basée sur des informations open source fournies par les Nations Unies, la Banque mondiale, Freedom House, l’Union internationale des communications et d’autres sources.

Cette étude comparative permet, en effet, d’évaluer la qualité du bien-être numérique chez 90% de la population mondiale sur la base de 5 indicateurs, à savoir: l’accessibilité et la qualité de la connexion à Internet, le développement de l’infrastructure et de l’administration électronique ainsi que la cybersécurité. Selon cette étude, le Royaume affiche ses meilleurs résultats en matière de qualité de la connexion Internet (49e) et dispose du 53e meilleur débit Internet mobile au monde (36,74 Mbps), mais il reste beaucoup moins performant en matière d’accessibilité d’Internet (70e). Il est également à la traîne dans le domaine de la cybersécurité (87e), d’infrastructure numérique (83e) et d’administration électronique (91e).

Piètres performances
L’étude révèle également que l’accessibilité de l’Internet au Maroc est 60% inférieure à la moyenne mondiale. Les Marocains doivent passer près de 11 minutes de travail pour s’offrir l’accès à un 1 Go d’Internet mobile, est-il souligné.

Quant à l’e-administration dans le pays, elle est inférieure de 30% à la moyenne mondiale et les services en ligne affichent de piètres performances selon l’indice qui les classe au 92e parmi les 110 pays indexés.

Globalement, les meilleurs scores sont réalisés par les pays européens (6 pays sur 10). Le trio de tête est composé du Danemark qui rempile en tête pour la deuxième année consécutive, de la Corée du Sud et de la Finlande. Les 3 derniers du classement sont le Cameroun, le Guatemala et l’Angola. En Afrique, ce sont les Sud-Africains qui bénéficient de la meilleure qualité de vie numérique.