Le Maroc dépose une plainte auprès de l'UNESCO contre l'Algérie pour appropriation du caftan fassi


Le Maroc a déposé une plainte officielle auprès de l'UNESCO contre l'Algérie pour appropriation du caftan fassi "Ntaa", un vêtement traditionnel emblématique du patrimoine marocain, rapportent nos confrères de Hespresse.

Cette démarche, menée par le Ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, en coordination avec la délégation permanente du Maroc auprès de l'UNESCO, vise à dénoncer ce que le Maroc considère comme une tentative de s'approprier son patrimoine culturel.


La plainte, signée par le ministre Mohamed Mehdi Bensaïd  et adressée à Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO, souligne la présence d’une image du "Ntaâ Fès" dans un dossier algérien destiné à la commission chargée de la sauvegarde du patrimoine immatériel. Selon le Maroc, ce caftan a été dérobé d'un musée à Amsterdam et appartient légitimement au patrimoine marocain.

Le Maroc a demandé le retrait immédiat de cette image et a réaffirmé que le patrimoine culturel marocain est indissociable de l'identité nationale. Plus en détails, dans sa plainte, le ministre Bensaïd a insisté sur le fait que le patrimoine culturel ne doit pas être utilisé à des fins politiques et que le Maroc est déterminé à défendre son héritage par tous les moyens nécessaires, refusant toute exploitation abusive de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Articles similaires