Le Maroc concerné par l'interdiction des ordinateurs et tablettes sur des vols vers les USA



Les ordinateurs portables et les tablettes seront désormais interdits en cabine sur tous les vols de neuf compagnies aériennes en provenance de huit pays du Moyen-Orient, y compris du Maroc vers les Etats-Unis. C'est ce qu'ont annoncé les autorités américaines, mardi 21 mars 2017, invoquant un risque d'attentats « terroristes ».

La décision a été prise par le secrétaire à la Sécurité intérieure John Kelly. Et ce, sur la base d'un « examen de renseignements qui indique que des groupes terroristes continuent de viser le transport aérien et cherchent de nouvelles méthodes pour perpétrer leurs attentats, comme dissimuler des explosifs dans des biens de consommation », relèvent des sources sécuritaires américaines.

Au total une cinquantaine de vols quotidiens de neuf compagnies aériennes (Royal Jordanian, EgyptAir, Turkish Airlines, Saudi Airlines, Kuwait Airways, Royal Air Maroc, Qatar Airways, Emirates et Etihad Airways) qui seront touchés au départ de dix aéroports internationaux: Amman, Le Caire, Istanbul, Jeddah, Ryad, Koweït, Doha, Dubaï, Abou Dhabi et Casablanca.

Selon des responsables américains, les passagers concernés ne pourront plus embarquer avec des appareils électroniques plus gros qu'un téléphone portable. Ainsi ordinateurs portables, tablettes, consoles de jeux, liseuses, lecteurs de DVD, appareils photos... devront être placés dans les bagages en soute des avions.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case