Défense : Le Maroc veut acquérir deux avions de lutte anti-sous-marine


Le Maroc continue de renforcer son arsenal militaire. Après les drônes armés, les systèmes de défense anti-aérienne ou encore les hélicoptères de combat , c'est au tour de la marine royale qui compte acquérir deux avions spécialisés dans la reconnaissance maritime, la lutte anti-sous-marine (ASM), la recherche et sauvetage en haute mer, selon le site espagnol spécialisé Defensa. 

La même source précise que l’armée marocaine étudie les candidatures de quatre modèles d’avions, en l’occurrence le ATR 72MPA du constructeur italien Leonardo et le C295MPA de la compagnie Airbus, tous les deux candidats favoris pour l’instant, ainsi que les Américains P-8 Poseidon de Boeing et SC-130J Sea Hercules de Lockheed Martin. Un P-8 Poseidon appartenant à la marine américaine aurait été déjà testé lors du Marrakech Air Show de 2018, mais aurait “peu de chances” face à ses trois concurrents, à cause de son prix élevé, ajoute le site espagnol.  

Quel que soit le modèle choisi, le Maroc vise avec une acquisition pareille à sécuriser son espace maritime exclusif notamment dans les provinces du sud, dans l’optique d’exploiter les richesses minières et énergétiques qui s’y trouvent, conclut la même source.