Marché de l'automobile: Les effets de la crise sanitaire dépassés

Le marché de l’automobile semble reprendre de l’allant. Les ventes de voitures neuves ont totalisé quelque 44.163 unités sur les trois premiers mois de 2021, en progression de 37,4% par rapport à fin mars 2020, selon l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM).

Le marché automobile national a subi en 2020 un sérieux coup d’arrêt, percuté de plein fouet par les effets de la crise sanitaire. Mais il semble aujourd’hui qu’il est en train d’emprunter une nouvelle piste en ce début de l’année 2021. En effet, le secteur a repris des couleurs au cours du premier trimestre et a retrouvé les niveaux de ventes d’avant la crise.

Selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), 16.717 véhicules neufs, tous segments confondus (particuliers et utilitaires légers), ont été vendus au Maroc au cours du mois de mars 2021, en hausse de 18,46% par rapport aux ventes du mois précédent. En cumul sur les trois premiers mois de l’année 2021, 44.163 voitures neuves ont été cédées, en progression de 37,4% par rapport aux ventes du premier trimestre de 2020. Les ventes des voitures particulières (VP) ont augmenté de 37,05%, à 39.129 unités. Celles de véhicules utilitaires légers (VUL) ont, quant à elles, bondi de 40,14%, à 5.034 unités, précise l’AVIAM.

Début de reprise de l’économie
Au palmarès des marques les plus vendues sur l’année écoulée, la marque Dacia continue de dominer le segment VP, avec une part de marché de 29% et des ventes en croissance de 25,1%, à 11.349 voitures, suivie de Renault (5.133 immatriculations et une part de 13,12%) et Hyundai (3.140 unités et une part de 8,02%).

De même, le concessionnaire américain Ford a amélioré ses ventes de 75,71%, à 1.172 unités, tandis que Citroën et Fiat ont réussi à écouler respectivement 1.760 et 1.258 voitures, en croissance de 11,25% et 7,16%, détaille l’AVIAM.

Pour ce qui est du segment VUL, DFSK est arrivé en tête avec un cumul de ventes de 1.081 unités, correspondant à une part de marché de 21,47%, devançant Dacia (576 unités) et Renault (599 unités). Côté premium, Audi a augmenté ses ventes de 143,55% à 906 unités à fin mars 2021, soit une part de marché de 2,32%, suivie de Mercedes (733 véhicules, avec une part de 1,87%) et de BMW (719 unités, avec une part de 1,84%). Pour le seul mois de mars 2021, comparativement avec le mois de mars 2020, les ventes de voitures neuves ont rebondi de 165,14%, à 16.717 immatriculations, dont 14.908 VP et 1.809 VUL.

Cette sortie de crise pour le secteur de l’automobile est un bon signe qui peut renseigner sur le regain de la consommation aussi bien chez les particuliers que chez les entreprises et laisse entrevoir un début de reprise de l’économie nationale, tant attendue, après une récession qui dure depuis une année et demie.