Le Belge Marc Wilmots nouvel entraineur du Raja de Casablanca

 

C’était un moment tant attendu par le public de football, notamment rajaoui. Le nouvel entraineur du Rajat de Casablanca, le Belge Marc Wilmots, a été officiellement présenté jeudi 11 novembre à Casablanca. L’ancien sélectionneur de la Belgique remplace ainsi le Tunisien Lassaad Chebbi, « limogé » à l’amiable deux jours auparavant.

Ces deux décisions successives passent mal auprès d’une large frange des supporters des Verts, qui estiment que Chebbi méritait de garder son poste, après avoir remporté la Coupe de la Confédération africaine et la Coupe arabe des clubs champions, permettant ainsi de renflouer les caisses du club et soulager sa crise financière. `

Les supporters dénoncent aussi l’arrivée de Wilmots, au chômage depuis sa démission de son poste de sélectionneur national de l’Iran en décembre 2019. Avant cette son expérience iranienne peu fructueuse (3 victoires, 1 nul et 2 défaites en six mois), le technicien belge avait passé deux autres années sans équipe, suite à son court passage raté à la tête de la Côte d’Ivoire en 2017 (2 victoires, 1 nul et 4 défaites).

C’est avec son pays natal que Wilmots brille le plus. Il a été brillant capitaine de sa sélection lors de la Coupe du monde 2002, ce qui lui a valu une nomination au Ballon d’or la même année. En tant que sélectionneur, il a notamment mené la Belgique en demi-finale de l’Europ 2016 et en quart de finale de la Coupe du monde 2014.