Le management au fil du temps, de Rachid M'Rabet

"HISTOIRE DE LA PENSÉE MANAGÉRIALE"

«Dans une société traversée par de multiples changements, le management est plus que jamais appelé à prendre en compte cette nouvelle réalité au point que l’on parle de l’entreprise 2.0»

Un ouvrage des plus recommandés pour tout dirigeant d’entreprise ou cadre d’organisation privée, publique ou associative, qui désire comprendre la complexité du management qui s’est profondément transformé au fil des décennies.

«Histoire de la pensée managériale», l’ouvrage riche et foisonnant de Rachid M’Rabet, nous invite à découvrir l’histoire du management, peu connue, y compris par les mangers eux-mêmes. Pourtant pour comprendre le métier de manager et l’exercer efficacement, il est nécessaire d’en saisir la genèse. Nombre de problématiques auxquelles les dirigeants d’entreprises se trouvent confrontées, aujourd’hui, ont été identifiées depuis des lustres. Appréhender l’évolution historique du management est de nature à se préparer à les anticiper et à mieux les transcender.

Bien que Rachid M’Rabet nous avertit que le management est une fonction vieille comme le monde, puisqu’il fait remonter l’histoire de la gestion en l’an 5000 avant Jésus–Christ, c’est en accompagnant le développement de l’entreprise que le management moderne voit le jour au début du XXe siècle, notamment avec la publication dans les années 1910 de deux ouvrages fondateurs (cités parmi tant d’autres dans son deuxième chapitre relatif aux «Principaux auteurs du management »), l’un de Frederick Taylor, l’autre de Henri Fayol. Les premières réflexions portent principalement sur l’organisation du travail.

Le facteur humain devient ensuite progressivement un thème central: les spécialistes du management s’inspirant alors des avancées de la psychologie. Dans les années 1960 et 1970, les questions du pouvoir, de la planification et de la stratégie d’entreprise sont au coeur de la réflexion managériale. Au cours des cinq dernières décennies, la mondialisation, la déréglementation, la financiarisation, l’avènement des technologies de l’information, l’intensification de la concurrence, la nouvelle génération de salariés (les Digital Natives nés après 1980), a contraint les entreprises à prendre en considération de façon beaucoup plus importante l’environnement économique et à imaginer de nouveaux modèles de management.

Aujourd’hui, nous dit l’auteur de cet ouvrage bien fourni et densément documenté, «dans une société traversée par de multiples changements, le management est plus que jamais appelé à prendre en compte cette nouvelle réalité au point que l’on parle de l’entreprise 2.0, où l’organisation du travail est différente (travail à distance, travail décalé, travail mobile, travail en réseaux, etc.) et qui demande plus de confiance, plus d’autonomie et moins de contrôle, ce qui constitue un changement radical en perspective de l’organisation du travail et du Management des équipes».