Maîtrise du foyer industriel à Safi

vers un retour à la vie normale

Plus de peur que de mal. C’est le retour à la normale dans la ville de Safi après une baisse conséquente du nombre des contaminés au Covid-19 durant les trois derniers jours (0 cas et 1 cas) suite à la découverte d’un foyer au sein de l’usine de conserverie de sardines appartenant au groupe Unimer de la famille Alj. L’on s’attend à un déconfinement de la ville au courant de cette semaine.

Une visite du ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, à l’hôpital Mohammed VI et à la délégation régionale de la Santé de Safi, dimanche 12 juillet 2020, a permis de savoir que les autorités sanitaires de la ville ont pu maîtriser la propagation du coronavirus parmi les habitants du sud de la ville où l’écrasante majorité des ouvrières des usines de conserves de sardines habitent.

Cette ville côtière de 300.000 habitants a été mise en quarantaine pendant plus d’une dizaine de jours. Les accès à la ville de Safi sont fermés depuis l’apparition, début juillet 2020, d’un foyer énorme de contamination dans une usine de conserverie de sardines Unimer.

Sur le terrain, le confinement de plusieurs villes importatrices de sardines safiotes, comme Casablanca, premier marché de destination des conserves de sardines, a créé une surabondance de ce poisson tant prisé au Maroc comme à l’étranger. La conséquence est que les prix au kilo ont drastiquement chuté, passant de 3 dirhams à 50 centimes.

Cette surabondance signifiait, pour les propriétaires de ces usines, une surproduction. A Safi, il y a 11 usines de conserverie de sardines. Chaque usine a engagé de nouvelles ouvrières intermittentes (90% des employés de ces usines sont des femmes), variant entre 100 et 300 par usine. Les mesures de prévention sanitaires étaient le dernier souci de ces opérateurs. Le contrôle des autorités locales et des commissions de la préfecture a conclu qu’il n’y a rien qui inquiète, sachant que le cahier des charges relatif notamment à la distanciation physique et à la réduction de moitié du personnel n’a pas été respecté.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger