Lutte contre l'antisémtisme: Les États-Unis saluent le Maroc


Selon les États-Unis, le Maroc est un “partenaire” dans la lutte contre l'antisémitisme. C’est ce qu’a déclaré ce mardi 15 novembre 2022 à Rabat l’envoyée spéciale américaine chargée de surveiller et de combattre l’antisémitisme, Deborah Lipstadt. Cette dernière se trouvait dans le Royaume dans le cadre d’une tournée africaine qui l’a également menée en Afrique du Sud, avec comme objectif, comme l’avait détaillé le 4 novembre 2022 le département d’État US, de “dialoguer avec les communautés juives locales, les responsables gouvernementaux et les représentants de la société civile sur des stratégies et des opportunités concrètes de travailler avec eux pour lutter contre l'antisémitisme, ainsi que la haine anti-musulmane, le racisme et d'autres formes d'intolérance et de discrimination".

Mme Lipstadt a notamment été reçue par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et c’est d’ailleurs à l’issue de ses entretiens avec lui qu’elle a tenu son propos saluant les efforts déployés par le Maroc pour lutter contre l’antisémitisme, mais aussi “la haine et les préjugés”. “[L’]intérêt [qu’accorde le Maroc à la lutte contre l’antisémitisme] émane de la place de la composante juive dans l’histoire du Maroc,” a-t-elle également indiqué. Outre de rencontrer M. Bourita, Mme Lipstadt avait, en outre, participé la veille, lundi 14 novembre 2022, à une réception organisée par le consulat des États-Unis d’Amérique en présence de membres de la communauté juive marocaine. Professeur reconnue dans le domaine des études juives modernes et sur l'Holocauste, qu’elle enseigne depuis près de 30 ans à l’Université Emory à Atlanta, Mme Lipstadt fait partie des spécialistes mondiaux de la question de l’antisémitisme.

C’est pour cette raison que c’est sur elle que s’était porté le choix, le 30 mars 2022, de l’administration Joe Biden pour le poste d’envoyé spécial chargé de surveiller et de combattre l’antisémitisme. Pour le Maroc, il s’agit donc de sa part d’une reconnaissance qui vaut son pesant d’or et qui consacre le fait qu’il reste à ce jour le seul pays arabe à pleinement intégrer sa communauté juive en son sein, avec notamment la reconnaissance depuis 2011 de l’affluent hébraïque comme partie intégrale et intégrante de l’identité nationale.

Articles similaires