BP swipe-970x250

Loi des Finances 2023: Nadia Fettah priorise l’accélération de la généralisation de la protection sociale


Nadia Fettah Alaoui, ministre de l'Économie et des finances/DR


La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, a affirmé, mardi 8 novembre 2022 à Rabat, que le plan d'action du ministère au titre de l'année 2023 priorise la mise en place des grands chantiers de réforme, comme l'accélération de la généralisation de la protection sociale et la relance de l'économie nationale.


Présentant le budget prévisionnel du ministère au titre de l'année 2023 à la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, Mme Fettah a indiqué que le ministère va mettre en place de la généralisation de l'assurance maladie obligatoire aux non-salariés, assurer le passage des "ramédistes" au système de l'AMO avant la fin de 2022 et l'opérationnalisation de la généralisation des allocations familiales avant la fin de 2023, parallèlement au travail sur le Registre social unifié. La ministre a également fait savoir que l'année 2023 verra l'opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l'investissement et le soutien de l'initiative entrepreneurial, notant que le ministère poursuivra la mise en place du projet de réforme des institutions et entreprises publiques et suivra ses performances, ainsi que les mesures de la loi-cadre relative à la réforme fiscale, pour une justice sociale et fiscale et la réforme des systèmes de retraite. S'agissant du soutien à l'entreprise et de la promotion de l'investissement, Mme Fettah a mis en avant le soutien des start-ups innovantes, l'amélioration des conditions de financement des très petites, petites et moyennes entreprises, le suivi des politiques sectorielles et les programmes de développement régional et la mise en place de la stratégie nationale de l'inclusion financière. Elle a, en outre, souligné que le ministère poursuivra la mise en place des grands chantiers de réforme auxquels il a adhéré, notamment la réforme du système juridique de la comptabilité nationale, la réforme des marchés publics, le chantier de la dématérialisation des documents et pièces justificatives des frais de personnel, la poursuite de la mise en place de la réforme fiscale des collectivités territoriales, en plus du renforcement de la coopération financière avec les organisations financières régionales et internationales et le soutien de la position économique et financière du Royaume à l'échelle continentale.


Articles similaires