BP swipe-970x250

Malgré le lobbying algérien, le Maroc abritera l’African Lion 2023

 


Le Maroc accueillera la prochaine édition de l’African Lion, prévue du 15 mai au 18 juillet 2023. La confirmation a été faite par la Force opérationnelle de l’Europe du Sud des forces armées américaines en Afrique, qui a annoncé via un article publié sur son site officiel que le Royaume, ainsi que Djibouti, le Ghana, le Sénégal et la Tunisie accueilleront la prochaine édition du plus grand exercice militaire en Afrique. Au total, 10 000 participants issus de 20 pays membre de l’OTAN prendront part à l’African Lion 2023.  


La même source précise que le Maroc occupe une place centrale dans ces manoeuvres qui offrent une opportunité inédite de coopération sur le plan africain, précisant que les autres pays hôtes continuent de hausser le niveau de leur contribution à l’organisation de l’événement. 

“Au vu des nombreuse complexités qui existent naturellement dans un exercice d'une telle ampleur, la planification et la coordination avec les forces américaines jointes et les pays partenaires est un projet à long terme qui s’étale sur toute l'année, afin de s'assurer que dès le lancement des exercices, African Lion sera un événement bien coordonné et magistralement exécuté”, a indiqué le lieutenant-colonel Paul Hilaski, chef de la branche de l’African Lion au sein de l'armée américaine en Afrique en soutien au Commandement des Etats-Unis pour l'Afrique et l'armée des Etats-Unis pour l'Europe et l'Afrique (SETAF-AF).

La confirmation de l’accueil par le Maroc de l’African Lion 2023 coupe court aux lobbying de l’Algérie aux États-Unis pour délocaliser cet exercice militaire dans un autre pays que le Royaume qui a abrité les 18 dernières éditions. 

Articles similaires