L'Italie autorise les drones US à mener des missions contre l'EI en Libye

© ph : DR © ph : DR

L'Italie a donné son accord pour que des drones américains puissent être utilisés, à partir de son territoire, lors de de missions "défensives" contre les djihadistes en Libye, a déclaré la ministre italienne de la Défense, Roberta Pinotti.


La permission d'utiliser la base de Sigonella, en Sicile, pour lancer de telles missions sera donnée "au cas par cas et seulement s'il s'agit de protéger du personnel au sol", a précisé la ministre dans un entretien au quotidien Il Messaggero.

Ces frappes seront limitées aux opérations nécessaires "en dernier ressort" pour "la protection des installations et du personnel américain et de toute la coalition" en Libye et "dans toute la zone", a ajouté Mme Pinotti.

Selon elle, "ce n'est pas une décision liée à une accélération concernant la Libye" où plusieurs pays occidentaux envisageraient, selon les médias, une intervention armée pour contrer l'avancée de l'EI.

Les propos de la ministre de la défense ont été confirmés plus tard par le chef du gouvernement lors d'une émission télévisée, soulignant notamment qu'"il y a une pleine entente entre l'Italie et ses alliés sur cette question" et tant qu'il existe "des terroristes potentiels, il est évident que l'Italie doit assumer sa part de responsabilité comme tous".

Pour sa part, le chef de la diplomatie italienne, Paolo Gentiloni, a affirmé que l'accord sur l'utilisation de drones américains à partir du territoire italien, dans des opérations anti-terroristes, "n'est pas un prélude à intervention militaire en Libye", précisant que l'utilisation des bases italiennes "ne nécessite pas une communication spécifique au parlement, mais il incombe au ministre de la défense de prendre une telle décision".

Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger