L'impact de la réforme de la Caisse de compensation sur le budget de l'État


Un mois après la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention du gaz butane, les dépenses de compensation ont baissé de 1,3 milliard de dirhams (MMDH) à fin mai 2024, a indiqué le ministère de l'Économie et des Finances. Stabilisées à 7,5 MMDH, les charges relatives à la subvention des bouteilles de gaz sont appelées à poursuivre leur trajectoire descendante, notamment en raison du déploiement de la réforme de la Caisse de compensation par le gouvernement.

Par ailleurs, la subvention destinée à soutenir la consommation du blé tendre a atteint 900 millions de dirhams (MDH). De plus, le ministère de l'Économie et des Finances a également fait savoir que l'enveloppe budgétaire mobilisée pour soutenir les professionnels du secteur des transports a augmenté, passant de 1 à 1,6 MMDH. Cette hausse s'explique notamment par la pression qu'exercent les professionnels du secteur sur le gouvernement après la libéralisation du marché des hydrocarbures.


Entrée en vigueur le 19 mai 2024, la décompensation progressive du gaz butane permettra au gouvernement de financer les chantiers sociaux qui sont en cours de réalisation.

 

Articles similaires