Démarrage d'une ligne de téléphérique en 2024 à Tanger

Les Tangérois pourront bientôt se déplacer à l’intérieur de la ville via un téléphérique. Selon la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger ville (SAPT) qui pilote ce projet validé par le conseil communal de Tanger, cette ligne reliera quatre gares, celles de Borj Nâam (La Kasbah), du port ferry (port de Tanger ville), du port de plaisance (La Marina) et la place Faro.

Ce service de transport public innovant sera réalisé en deux phases, la première ciblera deux tronçons «Borj Nâam- Gare port ferry- Gare port de plaisance» d’une longueur de 1,3 km, dont la mise en service est prévue en 2024.

D’après Driss Benabad, directeur technique de la SAPT, cette première phase nécessitera un budget 240 millions de dirhams (MDH), avec une capacité de 1.000 passagers par heure. Des cabines permettant de transporter 10 personnes pour un trajet d’environ 7 minutes sont également prévues.

Il précise en outre le lancement d’un appel d’offres international pour choisir la société qui se chargera de la réalisation et de la gestion de ce téléphérique durant 30 ans. Un appel d’offres qui comprend notamment les études, les équipements et la mise en service du système, en plus de la gestion et de l’entretien des composantes du projet.

Ce projet de mise en place d’un service de transport public entre dans le cadre du projet royal de reconversion de la zone portuaire de la ville de Tanger, d’après Mohamed Ouanaya, PDG de la SAPT. A l’en croire, son entité a fait appel à des bureaux d’expertise internationaux spécialisés dans ce genre de projets et à des bureaux de conseil juridique, afin de déterminer les composantes du projet, ainsi que le mode de gestion et d’entretien à adopter pour ce service de transport public.

Selon M. Ouanaya, ce téléphérique, premier du genre au Maroc, permettra de positionner cette grande métropole comme une des plus grandes villes touristiques dans la rive nord de la Méditerranée.

E.S