Les Saoudiennes votent pour la première fois de l'histoire

JEDDAH, SAUDI ARABIA (Photo by Jordan Pix/ Getty Images)

L'élection d'au moins 20 Saoudiennes au premier scrutin ouvert aux électrices nourrit les espoirs d'émancipation des femmes dans le royaume ultra-conservateur même si l'évolution s'annonce lente, selon des militantes. "C'est bien de commencer" et d'avancer "pas à pas": Amal Badreldin al-Sawari résume le sentiment de nombreuses féministes au surlendemain de l'élection historique de samedi.


Pour cette candidate qui n'a pas été élue, les 20 candidates victorieuses ont ouvert la voie vers une plus grande égalité entre les sexes pour les quelque 10 millions de Saoudiennes. Mais les militantes ne s'attendent pas à des changements immédiats sur les deux dossiers les plus sensibles: l'interdiction de conduire -situation unique au monde- et le système du "tuteur", qui oblige les femmes à obtenir l'autorisation d'un homme de sa famille pour travailler, voyager ou se marier.


Bien que l'abolition de ce système de tutelle soit une priorité, "nous n'allons pas placer de sérieux espoirs" à court terme, a déclaré à l'AFP Iman Fallata, fondatrice de la "Baladi Initiative" qui a aidé des femmes à se préparer aux élections municipales. "Nous savons que la route sera longue (...) mais nous sommes sur la bonne voie", a ajouté cette femme dont l'organisation a reçu lundi à Ryad le Prix Chaillot 2015 décerné par l'Union européenne pour la promotion des droits de l'Homme dans le Golfe. Pour Iman Fallata, l'objectif immédiat de Baladi est d'obtenir une représentation de 50% de femmes pour les sièges qui seront attribués dans les conseils municipaux par le ministère des Affaires municipales.


Un tiers des conseillers municipaux sont en effet désignés pour siéger avec les 2.106 élus samedi. Parmi eux, vont figurer les 20 femmes élues dans différentes régions du royaume, et peut être une 21e car "une candidate est arrivée ex-aequo avec un candidat" et "un tirage au sort doit les départager", a indiqué lundi le porte-parole de la Commission électorale.


(Avec AFP)


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger