La lecture, acte de résistance

Lancement le 6 novembre d'une opération de soutien au livre

Comme tous les autres secteurs, celui du livre et de l’édition vit des moments difficiles du fait de la crise sanitaire que connaît le monde depuis voilà une dizaine de mois. Confinement, suspension de l’imprimerie, fermeture des lieux de vente, librairies et kiosques… Certes, cette situation n’est pas le résultat uniquement de la crise du Covid-19, le secteur se débattait déjà et tentait surtout de survivre. Mais actuellement, c’est la mort quasi assurée.

Dans une initiative louable, Abdelkader Retanani, président de l’Union professionnelle des éditeurs du Maroc, vice-président de la Fédération des industries culturelles et créatives et directeur des éditions La Croisée des Chemins, a lancé un projet fédérateur des éditeurs, des libraires et des distributeurs pour aller à la rencontre du public pour lui exposer des livres et l’inciter à la lecture. «J’ai choisi le 6 novembre, date du lancement de la Marche verte, avec les 350.000 volontaires qui ont convergé, dans une longue marche pacifique, des quatre coins du Royaume vers Tarfaya puis à Laâyoune.

45 ans plus tard, en cette période de crise pandémique, c’est à une autre forme de résistance et de marche que des professionnels du livre appellent. Celle de la Résistance par la lecture», explique M. Retnani. En effet, l’initiative «La lecture, acte de résistance» regroupe plusieurs acteurs de la chaîne du livre, des éditeurs aux lecteurs, en passant par les auteurs et les libraires, maillons incontournables.

Leur objectif est le même: promouvoir la lecture auprès du plus grand nombre de Marocaines et de Marocains, dans toutes les régions du pays, et les intégrer, dans un mouvement solidaire et fraternel, pour sauver le livre.

Une trentaine de librairies à travers les diverses régions du Royaume sont associées à cette opération qui dure du 6 novembre au 20 décembre 2020. Des éditeurs proposeront aux lecteurs de toutes les régions du Maroc une sélection d’ouvrages pendant 45 jours. Outre les éditeurs et les libraires, des organes de presse et des auteurs se sont aussi associés à cette initiative


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger