Le mandat du CNP touche à sa fin: l’association nationale des médias et des éditeurs appelle à une véritable mise à niveau du secteur

 

 

Alors qu’en octobre 2022, le conseil national de la presse doit élire ses nouvelles instances, l’association nationale des médias et des éditeurs (ANME) appelle à une réforme structurelle du cadre juridique le régissant. L’ANME qui relève certaines dissensions, voire polémiques qui ont surgi ces derniers temps au sujet de l’avenir du conseil, considère qu’elle n’est pas concernée par des tels débats sachant que  le plus important est d’agir ensemble pour consolider les acquis de la profession, renforcer le cadre juridique pour une pratique professionnelle saine en collaboration avec le ministère de tutelle et les autres départements concernés.

L’ANME rappelle qu’elle regroupe en son sein les grandes entreprises de presse nationale aussi bien pour ce qui est du nombre des journalistes déclarés à la CNSS que du montant des investissements engagés.