Le Jihad n'est pas le terrorisme

oulemas-maroc-fatwa



Une fatwa du conseil supérieur des Oulémas


En réaction aux attentats de Paris et à l’amalgame répandu  sur la question du jihad, le Conseil supérieur des Oulémas  a émis, samedi 14 novembre 2015, une fatwa pour préciser  clairement la notion de «Jihad».


Les Oulémas estiment que le «Jihad par les armes» n’est un  recours qu’en cas d’extrême nécessité lorsque les musulmans  sont «attaqués par leurs ennemis et que toutes les voies pacifiques  échouent».


De plus, la proclamation du Jihad relève du «ressort exclusif du  Grand Imam, à qui l’Islam a donné le droit exclusif de le proclamer,  d’y appeler et de l’organiser». La haute autorité religieuse  ajoute que l’Islam ne permet à aucun individu ou groupe de  proclamer le Jihad de son propre chef.


Les Oulémas du Maroc expliquent en revanche ce qu’est le «Jihad  légitime», qui se décline en quatre facettes: Le Jihad contre soimême  à travers l’éducation, l’épuration de l’âme et sa préparation  à assumer la responsabilité; Le Jihad par la pensée à travers le  l’affûtement et le façonnement de l’esprit de manière à servir  les intérêts de l’humanité; Le Jihad par l’écriture, à travers la  publication d’ouvrages utiles, la réalisation d’articles illuminant  et contrant les fausses accusations à l’encontre de l’Islam et des  musulmans; et le Jihad par l’argent, à travers la dépense généreuse  en faveur du bien et la contribution au développement  socio-économique.


Par conséquent, ce qui n’entre pas dans ce cadre bascule dans le  «terrorisme, l’agression, la terreur et le massacre d’âmes innocentes,  actes formellement bannis par la religion islamique»,  explique le communiqué du Conseil supérieur des Oulémas.  Par ailleurs, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a  publié un communiqué dans lequel il exhorte les prêcheurs, les  prédicateurs et imams à poursuivre la mobilisation, la prédication  et le recours aux arguments qui font valoir la légitimité religieuse  et la raison pour éclairer les citoyens.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger