L'Arabie saoudite refuse la présence du Polisario à son sommet africain-arabe et fait reporter l'événement


Pour le mouvement séparatiste du Front Polisario, les gifles se suivent comme jamais. Alors que son parrain algérien ainsi que l'Afrique du Sud faisaient des mains et des pieds depuis un certain temps pour le faire participer au prochain sommet africain-arabe que devait accueillir le 10 novembre 2023 Riyad, l'Arabie saoudite leur a opposé une fin de non-recevoir en bonne et due en faisant tout simplement reporter l'événement.

Si la lettre rendue publique par la diplomatie saoudienne pour officialiser l'ajournement ne pipe aucun mot sur ses motivations, des sources diplomatiques consultées par Maroc Hebdo ont confirmé que la raison avait bel et bien avoir avec la persistance algéro-sud-africaine pour que le Polisario puisse faire acte de présence dans le Golfe, et ce comme l'avaient déjà rapporté de nombreux médias. "La position de l'Arabie saoudite est claire et elle est du côté du Maroc et de son intégrité territoriale", nous a-t-on assuré, en renvoyant notamment à la déclaration finale qui, en décembre 2021, avait sanctionné les travaux de la 42ème session du conseil suprême du Conseil de coopération du Golfe (CCG), favorable de façon nette à la marocanité de la région du Sahara.

Articles similaires