1ER FORUM MAROCO-AFRICAIN DE MÉDECINE DU SPORT

L’apport de la médecine du sport au Maroc et en Afrique reconnu

Des médecins du sport et des experts, marocains, africains et européens étaient en conclave à Agadir pour échanger autour des dernières pratiques et avancées de la médecine du sport, à même d’élever le niveau de la pratique sportive au Maroc et dans le reste du continent.


Les dirigeants de l’ARMS-SM: Dr Abdelkrim Gargach, vice-pre?sident, Dr Mohamed Bizrane, pre?sident, le Pr Michel Villacorta et Dr Abdellah Sabiri, secre?taire ge?ne?ral.


L’événement a fait date. Trois jours durant, les 6, 7 et 8 juin 2024, Agadir avait rendez-vous avec le premier forum maroco- africain de médecine du sport. Des rencontres scientifiques inédites se sont déroulées à la Faculté de médecine et de pharmacie de la ville avec la présence de médecins spécialistes et des experts nationaux, africains et européens, en présence de responsables de la Confédération africaine de football.

Initiative de l’Association Régionale de la Médecine du Sport de Souss Massa, cette première édition a été organisée en partenariat avec la Fondation Mohammed VI des Sciences et de la Santé, l’Agence Marocaine Antidopage, l’Association Orthopédique du Sud, la Société Marocaine des Maladies Cardiovasculaires, l’Académie Michel Villacorta en Belgique, la Faculté de Médecine et de Pharmacie d’Agadir, l’Académie marocaine de l’accompagnement mental et sportif, l’Association marocaine de la Presse Sportive et l’Association nationale des journalistes photographes sportifs.

Cet événement a permis de prendre conscience du rôle clé de la médecine du sport dans le monde du sport en général et celui du football en particulier. En effet, des médecins spécialistes en la matière et les experts ont jeté la lumière sur des problématiques de santé à savoir les maladies cardiovasculaires chez le sportif de haut niveau, les lésions musculodentineuses, les traumatismes ostéroarticulaires et la lutte anti-dopage, qui représentent un véritable cauchemar pour les sportifs de haut niveau et particulièrement les footballeurs et les athlètes.

La rencontre a accordé une place importante à des ateliers pratiques de formation sur le coaching mental, l’ECG du sportif, l’examen clinique du genou, le rôle de l’isocénétisme dans la prévention et la récupération des blessures et l’échographie des muscles de la cuisse.

Une session particulière de ce Premier Forum a été organisée dans la matinée du samedi 8 juin 2024. Elle a été consacrée à la pratique de la médecine du sport et le rôle de la presse dans le développement du sport au Maroc. Un échange passionnant qui a réuni Badreddine Idrissi, président de l’Association Marocaine de la Presse Sportive (AMPS), vice-président de l’Union Arabe de la Presse Sportive et rédacteur en chef de « Al Mountakhab » et le Dr Moncef El Yazghi, spécialiste de la législation sportive, des anciens médecins du sport en chef de l’équipe nationale de football, Abderrazak Hefti et Boujemaa Zahi, en présence de personnalités médiatiques et médicales de premier plan, et qui a mis en avant le rôle de la presse dans la sensibilisation à l’importance stratégique du sport et de celui de la médecine sportive dans le système sportif national.


Le Forum a été, également, l’occasion de rendre hommage au Dr Hefti et au docteur Zahi mais également au Dr Mohamed Bizrane, Président de la Société Régionale de Médecine Sportive Souss Massa.

Recommandations pertinentes
Ces activités et ces échanges de ce 1er Forum maroco-africain ont abouti à des recommandations pertinentes à même d’élever le niveau de la médecine du sport au Maroc et en Afrique, à l’aube des grandes manifestations sportives que le Royaume abritera, à savoir la coupe d’Afrique 2025 et la Coupe du monde 2030. Ainsi, il a été décidé que la prochaine édition s’ouvre davantage aux médecins du sport africains, afin qu’ils disposent d’une plateforme de formation, d’échange d’expériences et contribuent au renforcement de la place de la médecine du sport dans le mouvement sportif africain.

Mise en valeur de la médecine du Sport
Parmi les recommandations, les organisateurs ont souligné le rôle important de la médecine du sport dans toute stratégie visant à développer le sport national et à renforcer sa position au sein des institutions sportives et à mettre en valeur la médecine du sport avec toutes ses spécialités dans le système de formation des facultés de médecine et de pharmacie.

Aussi, on a relevé la nécessité d’encourager la publication d’un dictionnaire médical incluant l’arabisation de la terminologie médicale et définissant les blessures courantes, leur diagnostic et leur traitement, et avant cela leur prévention, en vue de son utilisation par les médias. Mais également la création d’une spécialité en médecine du sport à l’Université Mohammed V et la sensibilisation des universités et des clubs au contenu de la loi antidopage et de son décret d’application et l’accompagnement de l’arsenal juridique actuel d’amendements au gré des évolutions de la pratique sportive, tout en créant une loi réglementant la profession de médecine du sport.

Articles similaires