Campagne Seisme Marrakech

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside à Bouknadel la cérémonie de remise des Trophées Lalla Hasnaa du littoral durable 2022


Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, a présidé, dimanche 28 mai 2023, au Centre international Hassan II de formation à l'environnement de Bouknadel, la cérémonie de remise des Trophées Lalla Hasnaa du littoral durable au titre de la 4ème édition (2022), qui récompense des initiatives ayant contribué à la protection du littoral et des océans.

Au début de cette cérémonie, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a suivi un film d'ouverture et une capsule vidéo intitulée "Manifesto", interprétée par le comédien, metteur en scène et dramaturge, Ismail El Fellahi.

Son Altesse Royale a, par la suite, suivi des projections sur écran sur la campagne "#B7arblaplastic" (mer sans plastique) et les Trophées Lalla Hasnaa du littoral durable, ainsi qu'une capsule vidéo en hommage à feu l'artiste Mohamed (Mao) Bennani, designer du Trophée Lalla Hasnaa du littoral durable.

Par la suite, SAR la Princesse Lalla Hasnaa, a remis les trophées Lalla Hasnaa du littoral durable édition 2022 aux lauréats des catégories "Plages Propres", "Partage et cadre de vie", "Protection et valorisation du patrimoine naturel", "Education et jeunesse" et "Responsabilité sociale et environnementale des organismes”.

Ainsi, le trophée "Programme plages propres", qui récompense une initiative en faveur d’une ou plusieurs plages, en matière de gestion, d’aménagement, de préservation, d’éducation et d’information, a été remis à sept initiatives.

Il s’agit du Groupe Holmarcom (Brigade de la propreté : Na9iw B7arna); du Crédit agricole et de l’Association Arimal Dahabia (Concours Famille Boundi); de l’OCP, site de Safi (Encadrement et Mobilisation d’associations locales à la plage Souiria K’dima); de la Fondation Banque populaire (Installation d’un poisson-poubelle pour un public sensibilisé au recyclage des déchets plastiques); de Marsa Maroc (Mobilisation citoyenne à la plage Ain Diab Extension "Mme Choual”); Redal et association Zero waste Skhirate (Recyclage en objets utiles des filets de pêche laissés sur la plage); et de Ciments du Maroc (Village Sayfok à la plage Safi Municipale).

Récompensant les initiatives de valorisation des espaces publics et naturels, urbains ou périurbains, faisant partie du littoral marocain, le Trophée “Partage et cadre de vie” a été décerné pour cette édition à cinq initiatives, à savoir l’Association Marjane de plongée et des sports nautiques et Redal (Festival des sports sous-marins); l’Association Essalam — Dakhla (Observatoire du littoral de la région de Dakhla de Oued Ed-Dahab); l’Association club de plongée et sports maritimes de Tanger (Opération Pélican pour le nettoyage du fond marin); l’ONEE-Branche électricité et TC Travel (Pavé et brique écologique); et Cohin-Environnement (Waste Water Box, station d’épuration Ghazoua).

Le Trophée “Protection et valorisation du patrimoine naturel", qui récompense les réalisations les plus intéressantes pour une meilleure connaissance du littoral, la conservation de sa biodiversité et de ses écosystèmes fragiles, ainsi que les initiatives pour maîtriser les menaces sur la sécurité et l’intégrité du littoral marocain, a été remis à sept projets.

Il s’agit de l’Université Abdelmalek Essaâdi (Développement de modèles de surveillance de contaminants émergents dans les des eaux côtières de la côte méditerranéenne); de l’Association des amoureux de la mer pour la pêche sous-marine et la préservation de l’environnement (Le Dauphin Bleu); de l’Université Mohammed Premier d’Oujda et de l’Association Tes Green Maroc (Mise en place d’une unité de sensibilisation et d’étude de la pollution en micro plastique); de l’Association Champions Fnideq chasse sous-marine (Plateforme “Maroc marin” sur la Biodiversité marine au Maroc); de la Faculté des sciences Ain Chock-Université Hassan II Casablanca (Valorisation des algues marines échouées au niveau du littoral marocain en agriculture biologique); de l’Université Chouaib Doukkali (Valorisation des algues marines invasives par l’extraction des biopesticides); et du Réseau Association Khnifiss (Valorisation écotouristique de la biodiversité du Parc National Khnifiss par la création d’un observatoire d’oiseaux du Sahara atlantique Marocain).

Le Trophée "Éducation et jeunesse", qui récompense les meilleures actions, projets, études, recherches ou programmes d’éducation à l’environnement, réalisés par des écoles, lycées, institutions universitaires, centres de recherche, et organismes publics et privés, a été décerné à 9 projets, à savoir Redal et l’Association marocaine des Petits Débrouillards (Classes écol’eau : tous responsables pour la préservation de l’eau et du littoral); l’Association Bahri (Clean and Play); la Société de Développement Saïdia-Groupe CDG (Happy Walls : l’art écologique); la Commune de Fnideq et association Champions Fnideq chasse sous-marine (Incubateur environnemental dans les établissements d’enseignement); la BMCE et Zero waste Skhirate (Installation d’une bibliothèque de plage à casino plage); l’Association de soutien scolaire An-Najah pour l’école Ark (Les contes pour construire un comportement citoyen envers la préservation du littoral); la Faculté polydisciplinaire de Safi-Université Cadi Ayyad (Sea Mun Safi Model United Nations Maritime); l’ONEE-Branche Eau (Sensibilisation et initiation au métier de contrôle de la qualité des eaux); et l’Office National des Aéroports (Une exposition sur la plage pour sensibiliser aux effets des déchets plastiques sur le littoral et l’océan).

Le Trophée "Responsabilité sociale et environnementale des organismes”, dédié aux initiatives des opérateurs économiques qui ont choisi d’intégrer une démarche environnementale, sociale ou économique ayant un impact positif sur le littoral marocain, a été décerné à sept initiatives.

Il s’agit de la Fondation Tanger Med et de l’Association Sahel pour le développement et la culture (Dispositif de mise à l’eau et d’accompagnement des personnes aux besoins spécifiques); de l’Association du rayonnement culturel (Initiatives des jeunes pour un littoral durable); de l’Association Agir (L’observatoire Marin Odyssea Iliad Agir); de l’Association Alhad Aljadid pour la pêche traditionnelle et commune de Fnideq (Nettoyage du port de Fnideq et protection de la vie marine); de la Coopérative Doralo pour l’Aquaculture (Promotion de l’aquaculture auprès des coopératives de pêche); de STMicroelectronics (Protection de l’environnement et parcours vers le développement durable); et de la Société d'aménagement et de promotion de la station de Taghazout/ SAPST-Groupe CDG (Taghazout Bay et le tourisme durable).

Son Altesse Royale a posé ensuite pour une photo souvenir avec les lauréats de la 4ème édition de ces trophées.

Pour leur 4ème édition, les Trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable ont étendu leur champ d'intérêt aux océans, et sont maintenant officiellement inscrits comme une activité à part entière de la Décennie des Sciences océaniques par la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO.

Une décision qui reflète l'engagement de la Fondation en faveur de la préservation des océans, sous la direction de Son Altesse Royale, tant au Maroc qu'en Afrique.

La 4ème édition a connu une vigueur salutaire avec un nombre de candidatures en nette hausse par rapport à la dernière édition : 157 projets, contre 120 en 2018, ont été déposés par les différents candidats, associations, universitaires, communes, entreprises, organismes publics, etc. pour les cinq catégories des Trophées.

Les projets soumis ont abordé des thèmes d’actualité comme l’impact des changements climatiques, la pollution plastique, la protection de la biodiversité. D’autres ont montré une réelle créativité dans la mise au point de dispositifs pour atténuer la pollution, tandis que la recherche universitaire s’est mobilisée pour étudier et protéger le patrimoine naturel. Pour sensibiliser les jeunes à l’environnement et aux océans, la créativité et surtout l’interactivité étaient au rendez-vous des initiatives.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a, ensuite, visité l’exposition “Seconde vie”, qui met en avant les projets les plus marquants réalisés dans le cadre de cette 4ème édition, notamment des filets de pêches (Coopérative Doralo pour l’Aquaculture), des tapis tissés à parti de plastique recyclé (Redal et Association Zero Waste), et des pavés et briques écologiques (ONEE-Branche électricité et TC Travel), avant de présider une réception en l’honneur des participants.

A son arrivée, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a été saluée la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Yaacoubi, le président du Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, Rachid El Abdi, le gouverneur de la préfecture de Salé, Omar Touimi, le président du Conseil préfectoral de Salé, Noureddine Lazrak, le premier vice-président du conseil communal d'Ameur, Belghazia Esskat, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Chakib Alj.

Son Altesse Royale a également été saluée par les partenaires officiels de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, à savoir le ministre de l'Equipement et de l'Eau, Nizar Baraka, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, la ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire, Fatima Zahra Ammor, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, le wali, secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Mohamed Faouzi, le directeur général de l'Agence nationale des eaux et forêts, Abderrahim Houmy et les membres du Conseil d'administration de la Fondation.

 

Articles similaires