L’Algérie boycotte la cérémonie du Ballon d’or africain à Marrakech (officiel)


Aucun Algérien ne sera présent à la cérémonie des CAF Awards qui se tiendra ce lundi 11 décembre 2023 à Marrakech. L’annonce tant attendue a été confirmée ce dimanche, 24 heures avant l’événement, par Walid Sadi, président de la Fédération algérienne de football, rapportent plusieurs médias de la voisine de l’Est. 


Le patron de la FAF aurait pris la décision de boycott par “solidarité” avec l’international algérien Riyad Mahrez et le club algérien de l’USMA, qui auraient dû, selon lui, être présents dans les listes finales des nominés pour les prix du meilleur joueur africian et du meilleur club africain en 2023. 

La CAF avait révélé, jeudi dernier, les listes finales des nominés pour les différents prix de l’année 2023. La course à la plus prestigieuse des consécrations, le Ballon d’or africain, oppose le latéral droit marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, l'ailier droit égyptien de Liverpool, Mohamed Salah, ainsi que l’attaquant nigérian de Naples, Victor Osimhen. L’écartement de Riyad Mahrez a déclenché l’ire des officiels et de la presse algériens, sous prétexte que le joueur a remporté le triplé avec son ancien club, Manchester City. 


Toutefois, l’international algérien n’a presque jamais été titulaire ni décisif dans les sacres des Citizen, et a fini par être transféré au championnat saoudien l’été dernier, tandis que le trio Hakimi-Salah-Osimhen ont été des éléments-clés au sein de leur club respectifs, et continuent d’évoluer dans le haut niveau en Europe. Le latéral marocain a même été une des stars de l’épopée des Lions de l'Atlas à la Coupe du monde Qatar-2022, ce qui fait de lui le grand favori du Ballon d’or africain cette année. 




,

 

 

Lire aussi

Articles similaires