La France exclut la Tunisie de la décision de réduction des visas

Alors que les Marocains ne cessent d’exprimer un ras-le-bol général face au refus des demandes de visas Schengen par les services consulaires français, la France a annoncé qu’elle suspend la réduction de Visa pour les Tunisiens.

Une décision officielle annoncée, mercredi 31 août, par les ministres de l’intérieur français et tunisien dans un communiqué commun.

Cette normalisation a été décidée avec « effet immédiat », ont précisé les deux ministres, Taoufik Charfeddine et Gérald Darmanin qui se sont entretenus par téléphone.

Pour rappel, en septembre 2021, la France avait décidé de restreindre la délivrance de visas en Algérie, Maroc et Tunisie, afin d’inciter ces pays à faire des efforts en matière de coopération et de lutte contre l’immigration illégale. Ainsi, le taux de refus avait atteint 30 % en Tunisie et 50 % pour le Maroc et l’Algérie.

 

Au ministère de l’intérieur français, on a expliqué que la Tunisie était le premier des trois pays à avoir levé les tests sanitaires demandés pour pouvoir entrer sur le territoire. En outre, on a souligné « les grands progrès réalisés » par la Tunisie en matière de coopération.

 

Il était prévu que le dispositif de réduction du nombre de visas délivrés par la France aux ressortissants de ces pays pouvait être revu en fonction des « efforts » accomplis.

 

Les deux ministres sont convenus de refaire une évaluation conjointe de la coopération sur « l’ensemble des questions d’intérêt commun d’ici la fin de l’année ».