L’opposante algérienne Amira Bouraoui arrêtée puis enlevée en Tunisie


Arrêtée vendredi 3 février 2023 par les autorités tunisiennes à l’aéroport de Tunis-Carthage alors qu’elle s’apprêtait à se rendre en France, l’opposante algérienne Amira Bouraoui, a été libérée lundi 6 février. Motif de l'arrestation:  « interdiction de quitter le territoire algérien » décidée par la junte militaire algérienne. L’ancienne leader du mouvement d’opposition Barakat a bénéficié d’une liberté provisoire mais le pire l’attendait au détour. A peine libérée, des agents en civil ont orchestré son enlèvement dans les rues de la capitale tunisienne. Les autorités tunisiennes n’ont donné aucune information sur cette affaire d’enlèvement.

 

Articles similaires