BP swipe-970x250

L’AS FAR vainqueur de la Ligue des champions féminine CAF 2022

Le triomphe d’un travail de longue haleine

En remportant brillamment la deuxième édition de la Ligue des champions féminine CAF,

l’AS FAR inscrit son nom dans le palmarès du football marocain et continental. Un sacre qui récompense

le travail de longue haleine matérialisé par les nombreux titres glanés dans le championnat marocain.

 

Dimanche 13 novembre 2022, Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat. Il est 20h. Un ciel clément surplombe la majestueuse enceinte. Dans les gradins, les supporters marocains assurent l’ambiance et brandissent les drapeaux. Décor bien campé. Place à la finale de la Ligue des champions féminine CAF entre l’AS FAR et les Sud-Africaines de Mamelodi Sundowns. Deux équipes aux parcours sans faute, quatre victoires en autant de sorties. Remake, sous une autre facette, de la finale de la CAN féminine 2022 entre le Maroc et l’Afrique du Sud. Le sifflet de l’arbitre togolaise Vincentia Amedome lance les hostilités.

 


Show de Jraïdi

Après avoir raté le sacre lors de la première édition, qui s’est disputée en novembre 2021 au Caire, les dames de Mohamed Amine Alioua avaient à cœur de se rattraper, qui plus est, devant leur public, et face aux championnes en titre. Pari réussi. Ce qui devait, en principe, être un choc âprement disputé, a été finalement un match à sens unique. Dès l’entame, l’AS FAR a montré ses intentions en monopolisant le ballon et multipliant les offensives sur le camp adverse. Une domination qui s’avère payante. Premier fruit récolté à la 15e minute, après un penalty transformé par l’excellente meneuse Fatima Tagnaout. Cueillies à froid par des «militaires» hyper déterminées, les protégées du coach Jerry Tshabalala tentent de riposter, mais c’était sans compter sur un mur infranchissable nommé Khadija Er-Rmichi, gardienne de la forteresse marocaine.

20h45, l’heure du break. Direction les vestiaires pour recharger les batteries et revoir les tactiques. De retour sur le rectangle vert, les R’baties maintiennent la cadence. Moment choisi par l’attaquante Ibtissam Jraïdi pour faire son show avec ses trois réalisations inscrites à la 53e, 87e et 91e minute. Un hat trick pour clôturer un beau spectacle. Le coup de sifflet final de Mme Amedome laisse place à des scènes de liesse. Les Marocaines sont aux anges. Le public en transes. L’AS FAR, vainqueur de la deuxième édition de cette prestigieuse compétition, est sur le sommet de l’Afrique. Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et Chakib Benmoussa, ministre des Sports, ne pouvaient cacher leur joie devant ce sacre historique, lors de la remise du trophée, aux côtés de Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football (CAF).

Les championnes ont reçu les félicitations du roi Mohammed VI. Dans son message, le Souverain «exprime ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des composantes du club des FAR de football féminin» et «a hautement salué la belle prestation des membres du club des FAR tout au long de cette compétition, qui témoigne de leur ferme détermination à représenter leur pays de la meilleure des façons». Il a également félicité «tous ceux et celles qui ont contribué à ce nouvel exploit africain, joueuses, staffs technique et administratif et supporters».

Ce triomphe sanctionne le beau parcours des Marocaines. Une belle saga qui a débuté par une victoire par un but à zéro, le 30 octobre 2022, lors du premier tour dans le groupe A face aux Tanzaniennes de Simba Queens grâce à un but d’Ibtissam Jraïdi. Fatima Tagnaout s’illustre lors du deuxième match contre les Green Buffaloes en signant un doublé qui a permis à ses coéquipières de venir à bout des Zambiennes (2-1). Grâce à leurs réalisations, Oumaima Harcouch et Jraïdi permettent à leur club d’enchaîner la passe de trois dans cette phase de poules, lors du dernier match face aux Libériennes de Determine Women (2-0). C’est aussi l’aboutissement d’un travail de longue haleine, matérialisé par ses 9 titres de championnes en première division marocaine et ses 8 coupes du trône.

Ce sacre, c’est aussi une petite revanche pour certaines d’entre elles, dont Fatima et Ghizlaine Chebbak, qui avaient perdu la finale de la CAN 2022, sur la même pelouse, contre l’Afrique du Sud. Elles avaient sûrement des mines joviales en voyant le message de félicitations que leur coach, Reynald Pedros, a publié sur son compte Twitter le 14 novembre 2022. «Bravo aux joueuses et aux staffs de l’AS FAR pour cette belle victoire en Ligue des champions qui clôture une très belle année 2022 pour le football féminin marocain».

Articles similaires