L'Acheminement du vaccin vers les régions a commencé

Lancement attendu cette semaine de la campagne de vaccination contre la Covid-19

Les premiers camions chargés des doses du vaccin ont quitté, dans la matinée, les centres de la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca. Le démarrage effectif de l’opération de vaccination est attendue pour cette semaine.

À peine quelques jours après la réception, vendredi 22 janvier 2021, des 2 millions de doses du vaccin britannique AstraZeneca, en provenance de l’Inde, les autorités marocaines ont commencé, lundi 25 janvier, la distribution du vaccin sur les différentes régions du Royaume. Acheminés d’abord vers les centres de stockage de la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca avec le déploiement d’un dispositif de sécurité très renforcé, les vaccins sont partis ensuite pour plusieurs villes pays. Une source autorisée au ministère de la santé nous précise que les premiers lots sont déjà partis pour Tanger, Tétouan, Marrakech, Fès, Meknès, Agadir et Laâyoune.

Après AstraZeneca, le Maroc attend la réception d’une nouvelle quantité du vaccin chinois Sinopharm, prévue pour ce mercredi 27 janvier 2021. La quantité attendue est de 2 millions de doses. La campagne de vaccination devra commencer cette semaine. Ciblant une population globale de 33 millions d’habitants, la campagne visera dans une première phase les professionnels de la santé âgés de plus de 40 ans, les autorités publiques, les Forces armées royales, le corps enseignant de plus de 45 ans et les personnes âgées de plus de 75 ans.

Convocations personnelles
Pour une meilleure organisation de l’opération de vaccination, qui doit respecter les consignes sanitaires exigées par la situation pandémique, un système de rendez-vous a été mis en place. Ainsi, les personnes appartenant aux catégories prioritaires sont invitées à prendre rendez-vous, à partir du dimanche 24 janvier. Deux canaux électroniques sont proposés: soit via l’envoi d’un SMS gratuit au numéro 1717, soit sur la plateforme www.liqahcorona.ma. Pour le SMS, il doit comporter uniquement le numéro de la CIN ou de la carte de séjour pour les résidents étrangers.

La réponse au SMS, qui se fait immédiatement après l’envoi, comporte la date et le lieu de vaccination. Pour compléter le dispositif, le ministère de la santé a mis en place un numéro vert, 0800 000 147, qui sera accessible du lundi au vendredi de 8h à 18h et répondra à toutes les questions de la population. Pour les personnes qui choisissent de s’inscrire sur la plateforme électronique, www.liqahcorona.ma, cette préinscription en ligne a été mise en place pour les personnes dotées d’une carte nationale ou d’une carte de résidence.

Pour celles et ceux qui n’en disposent pas, c’est auprès des autorités locales de leur lieu de résidence qu’elles devront s’enregistrer. Mais pour les personnes qui ne sont pas familiarisées aux outils technologiques, un système classique a été également pensé. Il s’appuie sur le recours aux moqaddems, aux caids et aux pachas des différentes provinces et préfectures du Royaume pour recevoir leurs convocations personnelles.

Les opérations de vaccination s’effectueront en deux modes. Un mode fixe où la population se déplace vers la station vaccinale et un mode mobile qui prévoit le déplacement des équipes de vaccination rattachées à la station vers des points mobiles de vaccination selon un programme préétabli dont le nombre est arrêté lors de la planification locale en 7.000 points. Le nombre de doses nécessaires est de deux. Pour le vaccin du laboratoire Sinopharm, l’intervalle minimal entre les deux injections est de 21 jours, tandis que pour le vaccin du laboratoire AstraZeneca, il est de 28 jours. Toute comme l’injection de la première dose, les citoyens seront prévenus en amont de la date et du lieu de la seconde inoculation.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger