Le bureau marocain du droit d'auteur (BMDA) célèbre la journée africaine des droits d'auteur

Un vecteur de financement culturel

Le Bureau Marocain du Droit d’Auteur a effectué un travail colossal pour atténuer les répercussions négatives issues de la crise du Covid-19 en faveur des auteurs et créateurs grâce à la répartition des droits d’auteurs et des droits voisins

Dans le cadre de l’année ‘art, culture et patrimoine’ désignée par l’Union Africaine ainsi que la Journée Africaine des Droits d’Auteurs, le Bureau Marocain du Droit d’Auteur en collaboration avec le ministère de la Culture, jeunesse et de la communication et leurs partenaires, notamment la Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs (CISAC) et la structure d’ingénierie culturelle ANYA, organisent une série d’événements culturels mettant à l’honneur deux volets désignés par l’UNESCO comme des priorités globales, à savoir «l’Afrique et le genre».

La première série d’événements culturels concerne, notamment, l’univers musical avec une résidence artistique appelée «Résidence artistique «African Women in Jazz»», qui est organisée du 18 au 24 novembre 2021, au Studio Hiba à Casablanca, regroupant 7 femmes venant de différents horizons, pour créer un univers musical au confluent de leurs influences artistiques. Les artistes en résidence sont Mounaissa Tandina du Mali, Senny Camara du Sénégal, Abigail Narkie Teye du Ghana, Maria Sigaa du Sénégal, Laura Prince de Togo/France, Mahh Keita du Sénégal et Nelida Karr de la Guinée Équatoriale.

Un concert de sortie de résidence appelé «African Women in Jazz», sera aussi organisé, le 25 Novembre 2021, à la salle Renaissance à Rabat, afin de présenter les créations artistiques développées par les artistes durant la résidence. Des artistes guests seront invités durant le concert à performer avec les musiciennes. Quant à la seconde série d’événements culturels, elle concerne une thématique de haute importance: celle du droit d’auteur et la gestion collective en temps de crise Covid-19 en Afrique. En effet, cette manifestation se déroulera - dans le cadre du Forum des rencontres professionnelles de Visa For Music 2021, festival et marché professionnel des musiques d’Afrique et du Moyen- Orient- en présentiel avec une transmission digitale. Rappelons que le marché des professionnels de la musique se tiendra dans le respect total des conditions sanitaires.

Culture digitale
Le Bureau Marocain du Droit d’Auteur a effectué un travail colossal pour atténuer les répercussions négatives issues de la crise du Covid-19 en faveur des auteurs et créateurs grâce à la répartition des droits d’auteurs et des droits voisins. Cet atelier évoquera les aspects liés aux droits d’auteurs et de la mutation de la diffusion aujourd’hui.

Parallèlement à cette formation, le programme du Forum est riche en d’autres conférences qui se dérouleront, les 25, 26 et 27 novembre 2021. Conférences portant sur des thèmes aussi variés que «la diffusion et la production de la musique», «la distribution de la musique», «Peace Through Music, connectez le monde à travers la musique».

Conférences qui reprendront, le 26 novembre 2021, en abordant des thèmes aussi importants que «l’attractivité et l’image du territoire» et «les Industries Créatives et Culturelles (ICC) en Afrique». Deux autres ateliers sont aussi programmés: l’un du 24-26 novembre 2021, portant sur «le coaching scénique», une formation au profit des artistes lauréats de Visa For Music, animée par Didier Gosset Kaer, et l’autre le 27 novembre 2021, portant sur «la culture appliquée au digital», sous forme d’une Journée technique autour des chemins à utiliser pour se développer grâce au digital dans le domaine culturel, animée par Laetitia Normand.