José Manuel Albares satisfait de l'opérationnalisation de la feuille de route maroco-espagnole

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré, lundi 9 mai 2022 à Madrid, à l'occasion d’un point de presse animé avec son homologue portugais, Joao Gomes Cravinho, que l’Espagne n’a pas signé un accord le 7 avril à Rabat, lors des entretiens entre le Roi Mohammed VI et le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, mais plutôt a établi une feuille de route qui est en train de s’opérer normalement. «Une feuille de route nécessite du temps pour son opérationnalisation, surtout que nous voulons la mener d'une manière graduelle, ordonnée, sans pause et sans précipitation», a-t-il souligné.

Le chef de la diplomatie espagnole a salué la coopération contre les réseaux d’immigration irrégulière entre le Maroc et l’Espagne, notant une «chute importante» (-45%), enregistrée durant les deux derniers mois, des arrivées de migrants aux Iles Canaries mais aussi en Andalousie, à Sebta et Mélilia. «Nous avons aussi repris les vols des rapatriements des migrants marocains», a-t-il conclu.