José Manuel Albares, ministre espagnol des affaires étrangères : "l’Espagne doit avoir les meilleures relations avec le Maroc"


Le ministre des affaires étrangères espagnol, José Manuel Albares et Nasser Bourita, ministre des affaires étrangères, de la coopération internationale et des Marocains résidents à l'étranger


Une nouvelle preuve de la solidité des relations entre Rabat et Madrid. Le ministre des affaires étrangères espagnol, José Manuel Albares, a déclaré, mardi19 mars 2024, au Sénat espagnol, que "l'Espagne doit avoir les meilleures relations avec un voisin comme le Maroc". "C’est une règle de la politique étrangère et de la politique d’État», a-t-il dit.

Le chef de la diplomatie espagnole a insisté sur le fait que «le Maroc est un partenaire clé dans la lutte contre le terrorisme, dans le démantèlement de cellules djihadistes et dans la lutte contre l’immigration irrégulière, en plus de son importance pour le tissu économique espagnol», ajoutant que les échanges commerciaux entre les deux pays dépassent les 21 milliards d’euros, et plus de 17.000 entreprises espagnoles exportent leurs produits vers le Maroc.

M. Albares a également rappelé les liens humains entre les deux nations, soulignant que près d’un million de Marocains sont établis en Espagne et 17.000 Espagnols sont installés au Maroc.

Le ministre a enfin salué la visite du chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, au Maroc, le 21 février 2024, ainsi que et la tenue, l’année dernière, de la Réunion de Haut Niveau (RHN), laquelle a été couronnée par la signature du nombre le plus élevé d’accords bilatéraux entre le Maroc et l’Espagne.

Articles similaires