La Jordanie s’apprête à ouvrir officiellement son consulat général à Laâyoune

Nouvelle représentation diplomatique étrangère au Sahara Marocain

Les succès diplomatiques marocains se succèdent concernant la cause nationale du Sahara. Après la décision américaine historique de reconnaître la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara, voilà que de nombreux pays amis ont décidé d’ouvrir des représentations diplomatiques dans les provinces du Sud. Le dernier en date est la Jordanie qui avait annoncé l’ouverture à Laâyoune d’un consulat en novembre 2020.

Selon des sources autorisées, ce consulat jordanien sera officiellement inauguré le jeudi 4 mars 2021. Une ouverture en fanfare qui aura lieu dans le cadre d’une cérémonie officielle qui sera présidée par le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita. La Jordanie rejoint ainsi le club des pays qui ont déjà ouvert leurs antennes consulaires dans le Sahara.

Il s’agit, pour Laâyoune, des pays comme les Emirats Arabes Unis, le Bahrein, l’Union des Comores, le Gabon, la République Centrafricaine, le Burundi, la Côte d’Ivoire, l’Eswatini et la Zambie. Quant à Dakhla, dont le rayonnement international ne cesse de grandir, plusieurs pays y ont ouvert des consulats dont le plus important est certainement celui des Etats-Unis d’Amérique.

Annoncé par l’ancien président américain Donald Trump, le 10 décembre 2020, il a été officiellement inauguré début janvier 2021 en présence de l’ex-secrétaire d’Etat adjoint en charge des affaires pour l’Afrique du Nord et le Proche-Orient, David Schencker.

L’ouverture de tous ces consulats va s’accompagner par une dynamique économique forte dans les provinces du Sud, où de nombreux investissements internationaux sont annoncés. Considérée comme la nouvelle perle économique aux portes de l’Afrique, Dakhla se voit déjà comme le nouvel eldorado économique pour les investisseurs nationaux et étrangers.