Jérada : Trois personnes meurent asphyxiées dans une mine de charbon

La mort plane à nouveau sur la ville de Jerada et ses mines de charbon. Les autorités locales de la cité minière ont annoncé que trois personnes sont mortes par asphyxie au dioxyde de carbone, mardi, dans un puits d’extraction de charbon exploité par une coopérative légale dans une zone forestière située dans la commune de Laâouinate, province de Jerada. 

Les autorités locales ainsi que les services de la Gendarmerie royale et de la Protection civile ont été dépêchés rapidement sur les lieux pour essayer de secourir les trois personnes piégées (52, 44 et 43 ans), mais en vain, explique la même source. Les trois cadavres ont été repêchés.

Une enquête sur ce drame a été ouverte par les autorités concernées sous la supervision du Parquet compétent, d'après les autorités locales.

La ville de Jérada, où des centaines de familles vivent encore du charbon malgré la fermeture des mines il y a 30 ans, connaît régulièrement des incidents mortels où les mineurs périssent dans les puits d’extraction. Un de ces drames, survenu en décembre 2017, a même provoqué un mouvement de contestation contre la “marginalisation” dont souffre la ville notamment sur les plans économique et social.