Jean-Pierre Schumacher, dernier survivant du massacre de Tibhirine, décède au Maroc

Le père Jean-Pierre Schumacher, dernier rescapé du massacre du monastère algérien de Tibhirine en 1996, est décédé, dimanche 21 novembre 2021, dans un monastère de Midelt (centre du Maroc), à l’âge de 97 ans.

Jean-Pierre Schumacher était, avec Père Amédée, les deux seuls survivants de l’attaque contre les moines trappistes du monastère de Tibhirine, en mars 1996, alors que l’Algérie sombrait dans la guerre civile. Leurs sept compagnons avaient été enlevés et assassinés, et seules leurs têtes ont été retrouvées sur une route, quelques semaines après l’attaque.

Quatre ans plus tard, les deux moines cisterciens s’installaient au Maroc, et intégraient une communauté de moins trappistes dans l’Atlas. Si les circonstances réelles du crime n’ont toujours pas été éclaircies, les autorités algériennes évoquaient un enlèvement puis un assassinat, revendiqués par des islamistes du Groupe islamique armé (GIA). Alors que l’implication des services secrets algériens revenait toujours comme piste plausible.