Jazzablanca : retour triomphal à Anfa Park pour la 17ème édition


Ce jeudi 6 juin, Jazzablanca a fait son retour à Anfa Park pour sa 17ème édition, affichant complet dès l'ouverture. Le festival a offert une expérience festivalière encore plus riche que les années précédentes pour les amateurs de musique.

La scène 21 a été inaugurée par le collectif londonien Kokoroko, qui a captivé le public avec ses rythmes de jazz et d’afrobeat. Sur la scène Casa Anfa, le groupe britannique UB40 a célébré ses 45 ans de carrière, entraînant la foule avec des classiques comme "I Can’t Help Falling in Love with You". Le chanteur écossais Paolo Nutini, en première apparition au Maroc, a ému le public par la sensibilité et l'énergie de ses prestations. 

La Place des Nations Unies a accueilli la scène Nouveau Souffle by Société Générale, dédiée au patrimoine musical marocain. Anass Oublaid et le groupe Raw Rhythm ont fusionné rock et sonorités amazigh, mélange original et séduisant. La prestation de The Leïla a également charmé le public.


Le cadre du Village, et ses nombreuses zones de détente, ont offert des moments de convivialité, de joie et de partage.

Cette 17ème édition de Jazzablanca se distingue par une programmation diversifiée, elle embrasse l’identité artistique du festival. Des installations embellies, et une expérience musicale renouvelée, ont enchanté les festivaliers présents. Enfin, Jazzablanca continue de se positionner comme un événement majeur de la scène musicale dans le pays, et cette édition promet une suite tout aussi intéressante.

 

Articles similaires