CGAM Hssabe 970X250

LA "ISMART" EST NÉE

Le Maroc lance sa première borne de recharge de voitures électriques

Baptisée «iSmart», la borne de recharge pour les véhicules électriques, 100% marocaine, est l’une des premières bornes intelligentes développées au Green energy park de Benguérir.

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) a annoncé le lancement de la première borne de recharge de voitures électriques conçue au Maroc. La «i Smart» a été présentée lors d’une conférence organisée, le lundi 21 décembre 2020, au ministère de l’Industrie et du Commerce à Rabat. «C’est un véritable exemple de transfert technologique.

On est passé d’un concept technologique à un produit préindustriel qui sera bientôt produit au Maroc, assemblé à Benguérir. Tous les composants sont produits localement, par des entreprises marocaines, qu’il s’agisse de la partie électronique, mécanique, la programmation… Tout a été fait au Maroc», a déclaré Badr Ikken, directeur général de l’IRESEN, au cours de cette cérémonie, en présence du ministre Moulay Hafid Elalamy.

La ‘’iSmart’’ fait partie de cette génération de bornes de recharge qui ont été conçues par le Green Energy Park, une plateforme de test, de recherche et de formation en énergie solaire située dans la ville verte de Benguérir, l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), l’IRESE l’entreprise EDEEP et l’industriel Halmes Maroc.

La conception, le design et le développement ont été réalisés au Green energy park, situé dans la ville verte de Benguerir. La fabrication des composantes est assurée via des partenaires avec des entreprises marocaines. L’assemblage a été également réalisé à Benguerir.

Fabrication des composantes
La «iSmart» offre plusieurs avantages: une recharge rapide, une connectivité 4G, une plateforme de contrôle et de suivi pour analyser et planifier la recharge, un projecteur intégré permettant la projection d’information et de publicité et un capteur CO2 afin de mesurer la qualité de l’air.

«Cette recharge existe dans une gamme très large: une version murale, une version sur pied (qui atteindra la puissance de 50 kW)» et une version de faible puissance avec la possibilité d’offrir des services aux communes afin de recharger des véhicules électriques compacts en 30 minutes», a précisé Badr Ikken.

L’objectif est de produire 5.000 bornes de recharge par an à partir de 2022. Une ligne de production sera installée à Benguerir en 2002, avec l’appui du ministère de l’Industrie.