Inverstissement : Alucop installe une usine de valorisation des déchets métalliques à Berrechid


L’entreprise jordanienne spécialisée dans la transformation des métaux, Alucop, a inauguré, mardi 30 avril 2024 à Berrechid, sa nouvelle fonderie de cuivre et d’aluminium. Inaugurée lors d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, cette unité, permettra de créer, dans un premier temps, 110 nouveaux emplois directs et de générer chiffre d’affaires additionnel de plus de 700 millions de dirhams, est dédiée à la valorisation des déchets métalliques non ferreux, notamment le cuivre et l’aluminium avec une politique axée sur la préservation de l’environnement et le développement de l’économie circulaire.

D’un investissement global de 95 millions de dirhams, cette nouvelle fonderie de cuivre et d’aluminium constitue un premier pas vers l’autosuffisance du Maroc dans ce type de produits et vise à répondre aux besoins du marché national, en assurant un circuit d’approvisionnement national aux secteurs de l’automobile et électrique. «A travers l’inauguration aujourd’hui de la nouvelle unité Industrielle de la société Alucop, nous célébrons un événement d’une importance capitale pour l’industrie marocaine », a notamment déclaré M. Mezzour.


De son côté, le directeur général de Alucop, Yazid El Ali, a indiqué que ce projet est en ligne avec le programme gouvernemental visant la stimulation et le développement intégré des écosystèmes du secteur mécanique et métallurgique. S’agissant de l’impact du projet sur l’économie marocaine, M. El Ali a expliqué que le recyclage contribue à diminuer les dépenses liées à l’extraction de nouvelles ressources métalliques, limitant ainsi la nécessité d’extraire davantage de matières premières.

Cet investissement témoigne de la profondeur des relations maroco-jordaniennes et des efforts déployés pour les renforcer davantage, a, pour sa part, affirmé l’ambassadrice du Royaume Hachémite de Jordanie au Maroc, Jumana Souleiman Ali Ghneimat. «Le Maroc est un pays attractif en matière d’investissements étrangers», a-t-elle relevé. Alucop est une entreprise familiale dont le chef de fil est un ancien journaliste, Ryad Ali, jordano- palestinien. Il réside au Maroc depuis de longues années.

Articles similaires