Industrie militaire : Une nouvelle usine de fabrication de drones bientôt au Maroc


Après avoir commandé 150 drones de type WanderB et ThunderB chez le constructeur d’aéronef israélien BlueBird Aero Systems, le Royaume est en passe d’accueillir la première unité de construction de drones militaires du même calibre. Sur le continent africain, le Maroc figure parmi les premiers pays ayant opté pour ce créneau industriel. Toutefois, aucune information n’a été divulguée sur le lieux ni sur la date du début d'exercice de cette unité industrielle.


Ce processus d’industrialisation militaire est déclenché à la suite de l’entrée en vigueur en 2020 de la loi n°10.20 relative aux matériels et équipements de défense et de sécurité, aux armes et aux munitions. Cette nouvelle industrie ne concerne pas seulement la fabrication des drones WanderB et ThunderB sur le sol national, mais il est aussi question du drone SpyX dont sont équipées les Forces armées royales (FAR).

Ce premier pas engagé par le Royaume permettra de développer un tissu industriel fédérant divers acteurs, à savoir les fabricants internationaux, les entreprises marocaines et les partenaires institutionnels étrangers. Les experts soulèvent que l’industrie d’aéronefs de défense ne nécessite pas le déploiement d’infrastructures industrielles très ''avancées'', contrairement à la construction des blindés et des chars. C’est pour cette raison que certains pays tels que la Turquie – avec le Bayraktar TB2 – ont commencé à s’orienter vers cette niche industrielle.

Articles similaires