Inauguration officielle de l'École belge de Rabat par la Princesse Astrid de Belgique



La Princesse Astrid de Belgique, représentante de Sa Majesté le Roi de Belgique, accompagnée de M. Rudy Demotte, ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a inauguré officiellement, mardi, l'École Belge de Rabat.

Une importante délégation de ministres et de hauts dignitaires belges ont également assisté à la cérémonie dont M. Didier Reynders, ministre belge des Affaires étrnagères.

Dans une déclaration à la MAP suite à la cérémonie de dévoilement de la plaque inaugurale de l’école, M. Demotte a souligné que le développement économique combiné au développement de l'enseignement est la voie pour assurer un avenir commun meilleur, notant que la Belgique privilégie "la constriction des ponts avec le Maroc", qui est toujours à l'écoute, en travaillant sur d'autres accords de coopération dans l'avenir. La Belgique, qui accueille une importante diaspora marocaine, a voulu "rendre ce que le Maroc lui a donné" à travers la mise en place de cette école, a-t-il ajouté, signalant que des quotas ont été établis afin de permettre à certaines couches d'avoir accès à cette école sans devoir s’acquitter de frais de scolarité. Le Chef d'établissement de l'Ecole belge de Rabat, Veincent Locrel, a assuré, pour sa part, que cette nouvelle structure vise à préparer les citoyens de demain qui seront responsables par rapport à leur société et à leur environnement et prendront l’initiative d'entreprendre des projets à même de contribuer au développement du Maroc.

Cette école, qui a déjà connu un succès à Casablanca, accueille cette année 264 élèves, avec une capacité totale de 900 places couvrant le primaire et la maternelle, a-t-il dit, précisant que 600 places sont également prévues pour le niveau secondaire.

L’école belge de Rabat, qui a été ouverte en septembre, est le second établissement scolaire belge à programme d'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ouvert au Maroc, après une première implantation réussie à Casablanca qui accueille plus de 1000 élèves répartis sur trois sites.

Elle a accueilli dans le cadre de sa première rentrée scolaire de septembre 2018 des élèves âgés de 2 à 8 ans. Comme à Casablanca, l’établissement comprendra tous les niveaux d'enseignement, permettant un parcours scolaire complet de la classe d'accueil à la dernière année de l'enseignement secondaire, représentant à terme une capacité d’accueil de 1500 élèves.

L’École Belge de Rabat dispense le programme d'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, auquel sont intégrés des cours de langue et de culture arabes ainsi que des cours d’histoire et de géographie du Maroc. Elle relève de la catégorie des établissements d'enseignement étranger basés au Maroc et exerce son activité dans le cadre de l’accord de coopération du 21 mai 2014, conclu entre les Gouvernements du Royaume du Maroc et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Par la même occasion, il a été procédé à la signature d'une convention de partenariat entre l’Académie régionale de l'Education et de la formation Rabat-Salé-Kénitra et l'Ecole belge de Rabat, visant à faciliter la collaboration entre les établissements scolaires marocains et l'Ecole belge dans la mise en place de projets et de partenariats éducatifs et culturels d'intérêt commun. Le directeur provincial du ministère de Éducation nationale à Rabat, Ait Ouadif Mohamed, a dans ce sens mis l'accent sur l’importance de cet accord qui participera à l’amélioration de l'offre scolaire sur les plans qualitatif et quantitatif, comme il permettra d'échanger les expériences et le savoir faire dans le domaine pédagogique entre cette école et les écoles dans la région de Rabat-Salé-Kénitra. En marge de cet évènement, les participants ont visité l'exposition "Art & Maths - Voyage(s) entre deux mondes", une idée originale initiée par le commissaire de l'exposition, la professeure de mathématiques à l’Université Libre de Bruxelles, Gisèle De Meur. Cette dernière a souligné à cette occasion que l'exposition, qui combine deux disciplines, à savoir l'art et les mathématiques, est ouverte pour le grand public, ajoutant que plusieurs artistes y ont contribué, essentiellement belges, mais aussi un Hongrois, un Italien et Marocain. La cérémonie d'inauguration de l'Ecole belge de Rabat s'est déroulée également en présence du vice-président du gouvernement wallon, SE Pierre-Yves Jeholet, le secrétaire d'Etat belge au commerce extérieur, Pieter De Crem et le délégué général de la fédération Wallonie-Bruxelles au Maroc, Motonobu Kasajima.

Articles similaires