Un important chef militaire du Hezbollah tué par Israël


  Wissam Hassan Tawil, membre de l'unité d'élite du Hezbollah


Un important responsable militaire du Hezbollah a été tué, ce lundi 08 janiver 2023, dans une frappe israélienne qui a visé sa voiture dans le caza de Bint Jbeil, au Liban-Sud. Le Hezbollah a officiellement annoncé dans un communiqué la mort du « commandant Wissam Hassan Tawil », surnommé « al-Hajj Jawad », originaire de Kherbet Sellom, village situé à une dizaine de kilomètres de la frontière avec Israël.

Le parti chiite n'a pas précisé les circonstances de la mort du de son commandant. Habituellement, le Hezbollah ne mentionne pas le grade de ses combattants tués, mais l'annonce de la mort de Wissam Tawil fait clairement appraître qu'il s'agit d'un « commandant ».


Ce chef militaire qui « jouait un rôle de premier plan dans la direction des opérations militaires dans le sud » a été tué « par une frappe israélienne » dans le village de Kherbet Sellom, a précisé à l'AFP un responsable sécuritaire libanais sous le couvert de l'anonymat. D'après des sources concordantes, le commandant visé faisait partie de l'unité d'élite du Hezbollah, la force Radwan.

Articles similaires