Hydrogène vert : Le Maroc passe à la vitesse supérieure


Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a émis, lundi 11 mars 2024, à Rabat, la circulaire de mise en oeuvre de «l’Offre Maroc» pour le développement de la filière de l’hydrogène vert, couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur.


L’ambition est de positionner le pays en tant qu’acteur compétitif dans ce secteur d’avenir. Il est question d’occuper, à terme, une position privilégiée aux niveaux continental et international en matière de développement des énergies renouvelables, en mettant à contribution le positionnement précurseur du Royaume dans les énergies renouvelables, ses ressources naturelles, sa position géographique stratégique, ses infrastructures et son capital humain qualifié.

La primature indique qu’un foncier public de l’ordre d’un million d’hectares a été identifié pour accueillir les projets du secteur. Dans un premier temps, les investisseurs auront à leur disposition 300 000 hectares, qui seront répartis en lots de 10 000 à 30 000 ha selon la taille des projets. L’Offre Maroc s’adresse aux investisseurs ou consortiums désirant produire de l’hydrogène vert et ses dérivés.

Articles similaires