Le nouvel hôpital public Moulay Youssef de Rabat

Le Maroc se dote d’une structure hospitalière moderne

Construit sur une superficie de plus de 31.000 mètres carrés, avec une capacité de 300 lits, pour un coût total de 580 millions de dirhams, ce nouvel établissement profitera à une population d’environ cinq millions de malades.

Considérée historiquement comme faible et proposant des offres de soins très médiocres, l’infrastructure hospitalière publique vient de s’enrichir, après tant d’années d’attente, par une nouvelle structure médicale moderne. Il s’agit du centre hospitalier Moulay Youssef de Rabat qui vient d’ouvrir officiellement ses portes, lundi 28 février, pour recevoir les malades.

La mise en service de ce centre intervient dans le cadre d’une profonde réforme du secteur de la santé initiée par S.M. le Roi Mohammed VI, et dans le cadre du développement de l’offre de santé nationale. Construit sur une superficie de 31.173 mètres carrés, avec une capacité de 300 lits, pour un coût total de 580 millions de dirhams, ce nouvel établissement profitera à une population d’environ cinq millions de personnes. Le centre dispose de plusieurs unités, services médicaux et salles de soins qui ont été construits selon des standards élevés et équipés des derniers appareils biomédicaux.

Des services de proximité
Ainsi, il compte une unité de soins qui comprend un service médical d’une capacité de 60 lits, un service mère-enfant, un service pédiatrique d’une capacité de 30 lits et une maternité: obstétrique 60 lits, gynécologie 15 lits, néonatologie et prématurés 8 lits. Il compte aussi un service de chirurgie générale de 60 lits, dont 15 lits de chirurgie ambulatoire, un service d’orthopédie, articulations et neurochirurgie, un service d’ophtalmologie, ORL, un service de chirurgie cardiovasculaire, neuf blocs opératoires et une salle d’observation post-opératoire d’une capacité de 15 lits, en plus du service de réanimation d’une capacité de 12 lits.

Quant au service médicotechnique, il comprend une unité de radiologie composée de 7 salles, disposant notamment d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM), un appareil d’imagerie médicale à rayons X et un scanner. De plus, le centre hospitalier dispose d’un laboratoire de biochimie, d’hématologie, d’immunologie, de bactériologie et d’histopathologie.

Il dispose en outre d’une unité de soins ambulatoires et comprend un centre de prélèvement et de rééducation médicale. Il dispose également d’une unité d’urgences et de soins intensifs (unité d’urgence de 8 lits) et d’une salle de soins d’urgence vitale (quatre lits pour adultes et un lit pour enfants).

Pour assurer le fonctionnement de ces services, le ministère de la santé a mobilisé des effectifs médicaux, infirmiers, administratifs et techniques, dont 100 médecins femmes et hommes, 143 infirmiers et infirmières, 42 administrateurs, en plus de 140 cadres de soutien.

Ainsi, les Marocains attendent de ce centre de fournir des services de santé et de soins de haute qualité et renforcer les services de proximité, d’autant plus qu’un certain nombre de Marocains se trouvent obligés de se rendre à l’hôpital Ibn Sina pour se faire soigner, ce qui constitue par conséquent une lourde charge pour ce pôle universitaire vers lequel affluent malades et blessés de plusieurs villes et régions du Royaume.