BP swipe-970x250

Le Hollywood de l'Afrique attire les touristes étrangers

© ph:DR

Une ruée spectaculaire des Chinois sur la ville de Ouarzazate


Une embellie pour les professionnels du secteur du Tourisme de la Province de Ouarzazate. La ville a été la deuxième au niveau national à avoir connu la plus forte progression en termes d’arrivées et de nuitées.

Le Maroc a enregistré une importante progression des arrivées des touristes chinois depuis la suppression des visas. En atteste la ruée des touristes chinois dans la ville de Ouarzazate. Du néant en 2010, ils étaient 16.611 Chinois à visiter la ville durant les dix premiers mois de 2017. «La décision éclairée et saluée du Roi Mohammed VI de supprimer le visa d’accès au Maroc pour les Chinois a été très bénéfique pour le secteur», déclare Zoubir Bouhoute, président du Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate.

Tout compte fait, le nombre total des touristes ayant visité la région de Ouarzazate est passé de 160.687 au cours des dix premiers mois de 2016 à 215.017 pour la même période de 2017, enregistrant ainsi une progression de 34%. Pour les nuitées ments d’hébergement classés de la province, Ouarzazate a occupé la deuxième place en termes de progression au niveau national (+34%). Le volume des nuitées est passé, en effet, de 240.169 à 321.169 (respectivement entre les dix premiers de 2016 et 2017).

Cette progression est «le résultat de l’évolution de 38% du nombre des touristes non-résidents (plus des trois-quarts du volume global), puisque leur volume est passé de 120.635 en 2016 à 166.490 et de l’évolution du nombre d’arrivées des résidents, qui est passé de 40.052 en 2016 à 48.527 en 2017, soit une progression de 21%», explique Zoubir Bouhoute.

Sites naturels
En plus des Chinois, les meilleures performances ont été aussi observées au niveau du marché japonais avec une progression de 61% (près de 11.400 arrivées). La France demeure cependant le 1er marché émetteur, avec 11,29% des arrivées atteignant le chiffre de 24.670 arrivées pour la même période de 2017. En deuxième position, les visiteurs espagnols sont passés de 13.488 en 2016 à 20.482 en 2017, soit une progression de 52%. De toute la région Drâa Tafilalt dont elle fait partie, la province de Ouarzazate, constituée de 17 communes, 15 rurales et 2 urbaines, atteste que l’arrière-pays et le tourisme culturel continue de séduire beaucoup plus que le tourisme balnéaire.

Connue plus pour être la route des 1.000 Kasbahs, dont l’une des plus célèbres est la Kasbah de Taourirte, mais aussi pour ses palmeraies, ses sites naturels (oasis, dunes, montagnes enneigées), son niveau d’ensoleillement garantissant des conditions idéales de tournage, et ses infrastructures cinématographiques offrant des conditions de tournage exceptionnelles, son projet d’énergie solaire (Noor, le plus grand au monde), sa riche en biodiversité, Ouarzazate charme davantage de touristes étrangers et cultive la politique de promotion poursuivie depuis des années, notamment l’ouverture de nouvelles dessertes aériennes aussi bien intérieures qu’extérieures.

Articles similaires