Hit Radio répond aux allégations suite à l'épisode controversé du "Momo Ramadan Show"


"Nous tenons à réfuter avec force toute implication de la station dans la commission de ces actes, totalement contraires à nos valeurs. Hit Radio et ses collaborateurs se conforment à des principes éthiques et professionnels stricts ".C'est la déclaration faite par Hit Radio dans un communiqué concernant l'incident survenu lors de l'émission "Momo Ramadan Show" du 21 mars, où un vol de téléphone aurait été simulé en direct, mettant en scène l'animateur Mohamed Boussfiha, alias « Momo ».

La radio la plus écoutée au Maroc a également affirmé sa volonté de coopérer pleinement avec les autorités pour éclaircir la situation. « ses collaborateurs sont totalement étrangers à cette affaire et démentent tout lien avec les personnes à l’origine des faits présumés. Ils sont totalement disposés à coopérer avec les autorités compétentes pour tirer les choses au clair et permettre que la vérité soit établie », souligne le communiqué, exprimant par ailleurs un profond respect pour les forces de sécurité et de justice du pays.

Face à des accusations jugées « infondées », Hit Radio a également fait savoir qu'elle envisageait de prendre toutes les mesures légales nécessaires pour protéger sa réputation. La station a conclu son communiqué en réaffirmant son engagement à fournir un contenu de qualité, respectant les lois et les valeurs qui lui sont chères, et a remercié son public ainsi que ses partenaires pour leur soutien inébranlable.

Il est à noter que les autorités compétentes ont lancé une enquête sur cette affaire et ont convoqué l'animateur Momo afin de fournir des clarifications supplémentaires sur les événements du « Momo Ramadan Show ».

 

Lire aussi

Articles similaires