Hicham Serghini Zanati : "Damane Oxygène est une bouffée d’air pour les entreprises"

Le directeur général de la caisse centrale de garantie explique que ce nouveau produit de garantie est destiné à toute entreprise impactée par les effets de la crise du Covid-19 et dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 500 millions de dirhams.

Est-ce que toutes les entreprises, qui souffrent de problèmes de trésorerie provoqués par les conséquences économiques de la pandémie de Covid- 19, sont concernées par ce mécanisme ?
Permettez-moi d’abord de rappeler que Damane Oxygène est un nouveau mécanisme de garantie exceptionnel mis en place par la Caisse Centrale de Garantie dans le cadre de la mise en oeuvre des mesures décidées par le Comité de Veille Economique. Son objectif principal est de venir en aide aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) dont la trésorerie s’est dégradée à cause de la baisse de leur activité à la suite des répercussions de la pandémie du COVID-19. Ce produit bénéficie donc à toute entreprise marocaine impactée par les effets de cette crise et dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 500 millions de dirhams et ce, quel que soit sa forme juridique et son secteur d’activité.

Ce nouveau mécanisme de garantie est-il valable pour tous les montants demandés par les entreprises ?
Le nouveau mécanisme Damane Oxygène est un découvert exceptionnel destiné à financer les charges courantes liées à l’exploitation des entreprises telles que les salaires, les loyers, les achats nécessaires et vitaux etc… qui ne peuvent pas être reportées ou suspendues et ce, pour une période ne dépassant pas 3 mois desdites charges. La garantie CCG couvrira 95% du principal de ce découvert accordé par la banque, dans la limite de 20 millions de dirhams pour les entreprises bénéficiaires de lignes de fonctionnement auprès de la banque et de 5 millions de dirhams pour les entreprises ne disposant pas de lignes de fonctionnement bancaires.

Pour les montants inférieurs à 2 millions de dirhams, les banques ont le pouvoir d’engager la garantie automatique de la CCG. Mais qu’en est-il des montants supérieurs à 2 millions de dirhams ?
En ces temps de crise, l’efficacité et la célérité sont de mise car il en va de la vie de ces entreprises en difficulté. C’est pourquoi la CCG a délégué aux banques l’octroi de la garantie des découverts exceptionnels inférieurs ou égaux à 2 millions de dirhams. Quant aux montants supérieurs, cette décision revient à la CCG dont les équipes sont mobilisées pour fournir une réponse dans un délai maximum de 72 heures.

Pourquoi limiter cette garantie à 95% du montant du crédit ?
Je tiens dans un premier temps à rappeler que le principe de la garantie consiste en un partage de risque avec les organismes financeurs afin de leur permettre d’octroyer davantage de crédits. Il est universellement admis que la garantie institutionnelle couvre une partie des risques encourus par les banques dans des proportions qui varient selon les risques associés à l’opération ainsi que le caractère indispensable de cette opération de financement vu son intérêt stratégique pour les pouvoirs publics. Dans la pratique, le niveau de garantie offerte par la CCG varie entre 50% à 80%. La garantie à hauteur de 95% des crédits dans le cadre du produit Damane Oxygène est donc une mesure exceptionnelle qui a été dictée par les circonstances actuelles. Elle traduit ainsi un soutien fort de l’Etat en direction du tissu productif marocain en ces temps de crise.

Est-ce qu’une entreprise peut renouveler cette garantie en cas de demande d’un deuxième crédit?
Le mécanisme Damane Oxygène est un dispositif qui vient appuyer les entreprises en ces temps difficiles caractérisés par une chute des niveaux d’activité d’une bonne partie du tissu économique marocain. Les besoins urgents des entreprises pour faire face à cette situation de crise se limitent aux dépenses indispensables pour les maintenir et pour honorer leurs engagements envers leur personnel et fournisseurs. A cet effet, et vu que les financements consentis par les banques et garantis par la CCG couvrent ces besoins pour une durée de 3 mois, l’entreprise doit, en principe, solliciter un financement de leur intégralité.

Que fera la CCG si l’entreprise n’honore pas le remboursement de son crédit ?
Etant dans une situation exceptionnelle, le mécanisme Damane Oxygène se veut être une bouffée d’air pour toutes ces entreprises submergées par les effets de la crise sanitaire du COVID- 19. Il a donc été paramétré de telle façon à permettre aux entreprises, qui si elles n’arrivent pas à honorer leurs engagements à la date d’échéance de la ligne à savoir le 31/12/2020, de pouvoir rééchelonner leurs créances sur une durée pouvant atteindre 5 ans. Par ailleurs, il faut rappeler que la garantie ne confère pas un caractère spécial au crédit qui reste un crédit bancaire régit par les règles bancaires de gestion de crédit et ce, de son octroi jusqu’à son remboursement intégral.


2 commentaires

  • Asmaa mouhib

    11 Avril 2020

    C edt une bonne solution mais pour les entreprises qui ont deja des problemes avant la crises et qui ont deja beneficier d un credit ccg rt a eu des impayes comment peuvent elles avoir ce nouveau produit damane oxygene ?

  • HALIMI Mohamed

    11 Mai 2020

    Si ma banque refuse de m'accorder ce crédit comment faire sachant que je suis une entreprise de très petite taille existant depuis 1994 dans le domaine de télécommunications.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger