Le HCP prévoit pour le Maroc une croissance économique de 3,4% au premier trimestre 2023


La croissance serait portée par le redressement des activités agricoles

La croissance économique s’accélèrerait pour atteindre 3,4% au premier trimestre 2023 en variation annuelle au lieu d'une hausse de 0,3% au cours de la même période de l’année antérieure, estime le Haut-Commissariat au Plan.

Elle serait, principalement, portée par un redressement de 6,7% de la valeur ajoutée agricole sur fond d’un retour des conditions climatiques favorables au cours de la même période et une amélioration des activités hors agriculture de 3%.

La croissance économique nationale devra faire preuve de résilience si les conditions climatiques hivernales 2023 s'ajustent à la saison normale, souligne le HCP, notant que le redressement du pouvoir d’achat des ménages, notamment en milieu rural, serait particulièrement soutenu, permettant une hausse de leurs dépenses de consommation de 4,5% au premier trimestre 2023, en variation annuelle, au lieu de +1,1% au cours de la même période 2022. Le resserrement continu de la politique monétaire contribuerait, en revanche, à ralentir la demande des entreprises, mais la croissance de l’investissement se maintiendrait, grâce au renforcement du soutien des dépenses publiques. Dans l’ensemble, la demande intérieure verrait sa contribution à la croissance économique globale s’accroitre, pour atteindre +3,2 points au premier trimestre 2023, au lieu de +0,8 point au cours de la même période de l’année antérieure. Par branche d’activité, la croissance serait portée, au premier trimestre 2023, par le redressement des activités agricoles conditionné par le retour à la normale des conditions pluviométriques hivernales, et la poursuite du raffermissement des services.

Articles similaires