Le Haïti annonce son futur consulat général à Dakhla

Le succès diplomatique du Maroc sur le dossier du Sahara ne cesse de grandir jour après jour. Après plusieurs pays africains et arabes qui ont ouvert leurs consulats dans les deux principales villes sahariennes, à savoir Laâyoune et Dakhla, c’est désormais au tour d’un pays des Caraïbes, le Haïti, d’annoncer son projet d’ouverture d’un consulat général à Dakhla.

L’annonce a été faite dans un communiqué par le ministère des affaires étrangères et de la coopération. Dans une lettre adressée à son homologue marocain, le ministre des affaires étrangères de la République d’Haïti, Dr. Claude Joseph, a exprimé la volonté de son pays de procéder à l’ouverture d’un Consulat Général à Dakhla. On ne connaît pas encore officiellement la date de cette ouverture, mais, de source autorisée au ministère des affaires étrangères, elle aura probablement lieu en mars 2021 si tout va bien.

Haïti sera, ainsi, le premier pays non-arabe et non-africain à ouvrir un consulat au Sahara marocain. Mais il n’est pas le seul. D’autres pays ont annoncé leur projet d’ouvrir des consulats généraux. C’est le cas notamment de la Jordanie, dont le Roi Abdallah II a eu un entretien téléphonique avec S.M. le Roi Mohammed VI. A l’issue de cet entretien, le Cabinet royal avait rendu public un communiqué pour annoncer le projet jordanien d’ouvrir un consulat général à Laâyoune.

Le Qatar est également annoncé comme le prochain pays arabe à préparer son projet diplomatique dans le Sahara marocain. Les Emirats arabes unis, rappelons-le, sont le premier pays arabe à ouvrir leur consulat général dans le chef-lieu du Sahara marocain, confirmant ainsi des relations solides entre les deux pays.

A.A


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger