Guerre au Proche-Orient: près de 800 Palestiniens et 900 Israéliens tués (bilan actualisé)


Le bilan de la réponse israélienne à l’opération “Déluge d’Al-Aqsa” lancée samedi matin par le Hamas, s’alourdit. Le ministère palestinien de la Santé a annoncé, ce mardi, qu’au moins 788 Palestiniens ont été tués et 4 100 autres blessés depuis le début des hostilités, en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem, et dans la bande de Gaza. 

Selon la même source, 770 Palestiniens ont trouvé la mort dans la bande de Gaza, et 18 autres en Cisjordanie, y compris à Jérusalem, suite aux opérations menées par les forces israéliennes. 

Côté israélien, le bilan le plus récent de mardi matin fait état de près de 900 morts et plus de 2500 blessés, ainsi qu’entre 100 et 150 otages israéliens détenus par le Hamas. 

À l'aube du samedi, le mouvement palestinien du Hamas a lancé l'opération militaire "Déluge d'Al-Aqsa" a été contre Israël, en réponse "aux attaques continues des forces israéliennes et des colons contre le peuple palestinien, ses biens et ses lieux de culte, et plus particulièrement contre la mosquée Al-Aqsa dans Jérusalem-Est occupée". 

Articles similaires