Guerre d'Algérie : La France déclassifie les archives

La France a annoncé l’ouverture des archives relatives à la guerre d’Algérie. Une décision officialisée par sa publication au Journal officiel le jeudi 23 décembre 2021. Toutes «les archives publiques produites dans le cadre d’affaires relatives à des faits commis en relation avec la guerre d’Algérie entre le 1er novembre 1954 et le 31 décembre 1966» seront désormais consultables, indique un arrêté du ministère de la Culture. Des documents qui regroupent les affaires portées devant les juridictions et l’exécution des décisions de justice, mais aussi les enquêtes réalisées par le service de la police judiciaire de la France, précise-t-on.

Une avancée majeure dans la clarification des moments sombres de cette guerre contre la colonisation française, puisque, pendant 75 ans, ces archives étaient non consultables sauf sur dérogation. Le président Emmanuel macron avait annoncé en mars 2021 leur déclassification pour aider les historiens à éclairer les zones d’ombres de l’action de la France en Algérie, du début de l’insurrection indépendantiste en 1954 jusqu’à l’indépendance du pays en 1962. C’est désormais chose faite.

Le ministère de la Culture annonce que ces archives sont «conservées aux Archives nationales, aux Archives nationales d’outre-mer, dans les services départementaux d’archives, dans le service des archives de la préfecture de police, dans les services d’archives relevant du ministère des armées et à la direction des archives du ministère de l’Europe et des affaires étrangères».